Devoirs: un mal nécessaire?

Et si, en début d’année scolaire, on vous disait que votre enfant n’aurait ni devoirs, ni leçons à faire toute l’année durant…

Votre réaction : Soulagé? Heureux? Inquiet?

Fini les devoirs! C’est une recommandation de plusieurs études, qui fait son chemin dans les écoles. Encore atypique comme enseignement, on le voit percer dans certaines écoles du Québec.

bureaux d'élèves qui font leurs devoirs

La classe de Monsieur Éric, Shannon, Québec

À Saint-Augustin, près de Québec, l’enseignante Marie-Claude Tardif, de l’école primaire Les Pionniers, a tenté l’expérience avec des résultats concluants.

À Asbestos, en Estrie, ça fait trois ans qu’il n’y a plus de devoirs à l’école primaire La Passerelle, et le taux de réussite des élèves est en hausse!

Un système d’éducation sans devoirs ni leçons, une classe qui fait des capsules web pour enseigner différemment, les enfants en difficulté d’apprentissage ou d’adaptation en classe normale ou spécialisée… Quoi d’autre?

Tous les sujets à lire dans un dossier complet sur l’école primaire, sur Planète F!

RelatedPost

À propos de Mariève Paradis

Éditrice et cofondatrice, Mariève est journaliste indépendante depuis 2005. Elle travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012.

Commentaires