Vaccination: un débat stérile?

Une nouvelle étude scientifique a analysé plusieurs études sur la vaccination. Aucun lien n’a pu être fait entre la vaccination et l’autisme. Les résultats de cinq études regroupant plus d’un million d’enfants ont été analysés pour en venir à cette conclusion. Les ingrédients, dont le mercure, ne sont pas en cause non plus. C’est ce que rapporte le site I fucking love science.

D’ailleurs, le même site sur la science publiait cet hiver une carte interactive sur la vaccination.

L’automne dernier, The Guardian publiait un éditorial sur le fait que 99 % des scientifiques s’entendent pour dire que la vaccination protège les enfants, contre 1 % qui dit le contraire. « Pourquoi les médias donnent-ils la parole au mouvement anti-vaccination qui renie la science? », c’est la question de Rachel Dunlop.

Sur une note humoristique (parce que cet article risque d’enflammer le débat), The Onion, média satirique américain, rapporte que les profits des compagnies pharmaceutiques diminuent depuis que les mères préfèrent fabriquer les vaccins à la maison pour éviter d’injecter des polluants inconnus à leurs enfants.

Également sur Planète F
Ode à la petite enfance Après avoir visité 14 villes du Québec pour entendre citoyens, associations, organismes et experts, la Commission sur l'éducation à la petite enfance ...
Publicité alimentaire : les enfants canadiens encore ciblés Le Québec peut s’enorgueillir d’être un exemple en matière de restriction sur la publicité alimentaire destinée aux enfants. La Loi sur la protection ...
Planète Famille : découvertes de la semaine du 19 février Quoi de neuf sur la Planète Famille? Résilience et empathie comme vecteur de réussite, impacts financiers de l'allaitement, cohabitation intergénérati...
Les parents ne sont pas tous en vacances Comment s’assurer que les enfants passent un bel été pendant que les parents travaillent tous les deux à temps plein ? Comment se passent les vacances...
Arrêtons de prendre les enfants pour des cons Un long billet, Arrêtez de prendre les enfants pour des cons, parle du nivellement par le bas constaté dans la réédition de classiques littéraires. F...
Surconsommation… pour les enfants Les enfants de nos jours ont de plus en plus de liberté par rapport aux achats de leurs parents. Les listes de cadeaux et les choix imposés font maint...

À propos de Mariève Paradis

Éditrice et cofondatrice, Mariève est journaliste indépendante depuis 2005. Elle travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012.

Commentaires

  1. Émilie Dugré

    Est-ce possible de se questionner sur le calendrier de vaccination, sur la pertinence d'administrer certains vaccins aux enfants (notamment celui de la varicelle) sans être considéré comme un parent irresponsable et mettant en danger la santé de nos enfants? Réfléchir, se questionner, être critique afin de prendre les meilleures décisions.

    • Mariève Paradis

      Ceci sont des articles d’actualités sur des sujets qui sont abordés dans les médias. Nous préparons un dossier complet sur la vaccination pour 2016!

  2. La vaccination et l'autisme - Planète F

    […] La vaccination: un débat stérile? […]

  3. 10 cas de rougeole au Québec - Planète F

    […] Dans une autre actualité, la stérilité du débat sur la vaccination. […]

  4. Refus de vacciner - partie 1 - Planète F

    […] Une étude publiée dans Pediatrics en mars 2014 démontrait que les messages de santé publique à propos de la vaccination ne fonctionnent pas. Que ce soit un message du Centre for disease control (CDC) expliquant qu’il n’existe pas de lien entre l’autisme et le vaccin RRO (Rougeole, Rubéole, Oreillons), que ce soit une revue textuelle des complications possibles de la rougeole, que ce soit une image d’enfants atteints de complications liées à la rougeole, que ce soit une histoire dramatique d’un bébé qui a failli y passer à la suite de complications de la rougeole. Ces quatre options de communication auprès des 1759 parents n’ont pas mené à une volonté de vacciner. D’ailleurs, l’étude conclut que le message de santé publique peut exacerber les idées préconçues et même réduire l’intention de vacciner. Planète F a parlé de cette étude dans une actualité précédente. […]

Comments are closed.