Famille sans enfant

Une famille sans enfant, est-elle une « vraie » famille?

Un article publié dans 20minutes en France parle de ces femmes qui ne veulent pas d’enfant. Parce qu’elles existent. Depuis 20 ans, le taux de femmes dont l’horloge biologique ne sonne pas est stable, soit autour de 4 %.

- partenaire -

Une décision souvent jugée par la société comme étant égoïste, malsaine, bizarre… Pourtant, avoir des enfants demeure un choix!

Et c’est pour cette raison qu’une association a été créée au Québec. Femme sans enfant est une organisation qui souhaite rallier les femmes qui n’ont pas d’enfant, par choix ou par les circonstances de la vie.

Dans son dernier billet de blogue, la fondatrice de Femme sans enfant, Catherine-Emmanuelle Delisle, parle de l’absence de cette voix dans la société. Selon elle, les femmes sans enfant ne représentent pas un public cible pour les médias grand public.

Catherine-Emmanuelle Delisle

Catherine-Emmanuelle Delisle, Femmesansenfant.com

Et, trop souvent, en tant que femme célibataire sans enfant, lorsque j’ouvre les magazines, je déchante.

Je constate, encore avec lassitude, que les reportages sur l’allaitement et sur la conciliation travail-famille, eux, se multiplient.

 

Et vous, vous croyez que les femmes qui ne veulent pas d’enfant ont une voix dans la société?

Vous croyez que c’est un sujet tabou d’être une femme qui ne veut pas d’enfant?

Votre définition de la famille inclut-elle absolument des enfants?

AJOUT – 3 juin: Discussion passionnante à Medium Large sur l’obsession se la maternité. Historiquement, psychologiquement, sociologiquement: pourquoi veut-on des enfants?

Également sur Planète F
Génération de petits cons? La Suède, souvent considérée comme un modèle à suivre dans ses politiques famille, n'est peut-être pas toujours sur la bonne voie, clame la journalist...
Le nannygate de Justin Trudeau Dans la dernière semaine, médias traditionnels et réseaux sociaux ont déferlés d'opinions concernant les dépenses d'État de Justin Trudeau. Il a embau...
L’inacceptable vulnérabilité Quatre Québécois sur cinq trouvent inacceptable le nombre d'enfants vulnérables qui débutent la maternelle. C’est la grande conclusion que tire l’Obse...
Austérité : la mobilisation s’organise dans les CPE Les parents qui envoient leurs enfants dans des centres de la petite enfance (CPE) reçoivent depuis quelques jours une lettre les incitant à se mobili...
Les modules de jeux sont-ils trop faciles? Grimper dans des pneus de caoutchouc, au risque d’en tomber. Escalader un mur qui semble si haut vu d’en bas. Plusieurs aires de jeux font le pari de ...
Les parents et les réseaux sociaux Partage d'anecdotes, recherche de conseils, le Pew Research Center s’est concentré sur l’utilisation que font les parents des réseaux sociaux. L’étud...

À propos de Mariève Paradis

Éditrice et cofondatrice, Mariève est journaliste indépendante depuis 2005. Elle travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012.

Commentaires

  1. Marie-France Fournier

    Je crois malheureusement que les femmes qui ne veulent pas d’enfant, se font souvent juger. On croit, trop souvent, que celles-ci changeront d’idées quand elles rencontreront le ¨bon gars¨. Ridicule!

Comments are closed.