26
Mai
Une trousse pour soigner la relation parents-éducatrices
Une trousse pour soigner la relation parents-éducatrices

Les enseignants en éducation à l’enfance du milieu collégial pourront bientôt recourir à un nouvel outil pédagogique dans leur salle de cours. La Trousse Partenariat leur permettra d’aborder un aspect sous-estimé du métier d’éducatrice : la relation avec les parents.

 

Développée par les professeurs Gilles Cantin, de l’UQAM, et Carole Morache, du Collège Montmorency, la Trousse Partenariat a été conçue pour les enseignants de Techniques d’éducation à l’enfance (TÉE). Les outils offerts dans la trousse ont pour but de favoriser le développement de relation parents-éducatrices. Une réalité dont les étudiantes ne sont pas toutes conscientes, explique Gilles Cantin.

- partenaire -

« J’ai souvent observé que les étudiantes qui entreprennent des études en petite enfance sont d’abord motivées par leur désir de prendre soin des enfants, de donner le meilleur d’elles-mêmes pour les enfants. Elles découvrent avec surprise, parfois même avec une certaine appréhension, que leur travail concerne aussi les parents. »

« Si elles doivent échanger chaque jour des informations avec les parents, elles sont aussi responsables de la mise en place de mesures propices à l’établissement de relations de collaboration, de partenariat avec les familles. »

 

Enseigner l’empathie

La trousse répond à un besoin en enseignement à l’enfance, car il est « difficile, voire impossible, de permettre aux étudiants d’être en situation réelle pour maîtriser ces habiletés de partenariat avec les parents », souligne Carole Morache.

Difficile à enseigner, la relation de partenariat entre les parents et les éducatrices est pourtant primordiale. Les chercheurs s’entendent pour dire que la qualité d’une telle relation, bien que difficile à établir, est associée à la qualité du service de garde ou du centre de la petite enfance.

D’où la volonté de la professeure Carole Morache de créer la Trousse Partenariat pour « sensibiliser [les étudiantes] aux réalités vécues par les familles ». Son collègue Gilles Cantin voit là aussi une partie de la solution.

« Un des aspects difficiles de leur formation est de développer la capacité d’empathie à l’égard des parents. C’est si facile de juger et de blâmer les parents pour le comportement des enfants. »

Entrevues vidéo de parents et d’éducatrices, suggestions d’activités pédagogiques, témoignages et textes de référence font partie de la trousse. Ces outils ont d’ailleurs été plutôt appréciés, surtout le matériel vidéo, par les professeurs d’une quinzaine de collèges et d’une université, qui les ont testés dans leurs classes.

Le lancement de la Trousse Partenariat Des outils pour l’enseignement de la compétence à établir une relation de partenariat avec les parents en éducation à l’enfance aura officiellement lieu le 1er juin prochain, à Jonquière, à l’occasion du 21e Colloque annuel de l’Association des enseignants et enseignantes en Techniques d’éducation à l’enfance (AEETÉE). Les collèges qui offrent le programme de TÉE pourront se procurer la trousse gratuitement.

 

trousse_partenariat_image

Image: UQAM

Écrit par Èva Leblanc-Morin

 

Votre abonnement est la meilleure façon de continuer de nous lire! Merci!

Également sur Planète F
Famille sans enfant Une famille sans enfant, est-elle une « vraie » famille? Un article publié dans 20minutes en France parle de ces femmes qui ne veulent pas d'enfant...
Familles recomposées et casse-tête des fêtes La garde des enfants en alternance, les anciens et les nouveaux conjoints, les cadeaux achetés en double... le temps des fêtes peut s’avérer un réel c...
Montrer les enfants sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, blogue personnel. Tant de plateformes que les parents utilisent maintenant pour exposer leur vie... et celle d...
Hausse des élèves en difficulté dans les écoles Les élèves en difficultés sont plus de 20 % dans les écoles publiques du Québec rapporte un article du Journal de Montréal. Ces enfants, handicapés, e...
L’infertilité et ses variables Pour la majorité des couples sans problème de fertilité, il faut moins de trois mois pour concevoir un enfant. Pour 85% des couples, la femme devient ...
Publicité alimentaire : les enfants canadiens encore ciblés Le Québec peut s’enorgueillir d’être un exemple en matière de restriction sur la publicité alimentaire destinée aux enfants. La Loi sur la protection ...

Commentaires

  1. Isabelle Desbiens

    Si je souhaite me procurer cette trousse, elle est combien et de quelle façon je m’y prends?

    Merci!

    • Sarah Poulin-Chartrand

      Bonjour, je crois que le plus simple serait de contacter les professeurs de l’UQAM ou du Collège Montmorency mentionnés dans l’article.

Comments are closed.