13
Oct
Ce que les partis politiques offrent aux jeunes familles
Ce que les partis politiques offrent aux jeunes familles

Cinq partis, des dizaines de promesses et un seul vote. Il faut faire un choix. Quel parti politique améliorerait la situation des jeunes familles d’ici?

Selon une journaliste du Devoir, l’an passé, 74 millions de dollars ont été retranchés au budget de fonctionnement des centres de garde par le gouvernement provincial. La journaliste mentionne au passage que les tarifs de ces services n’ont quant à eux pas été réduits… au contraire! Que proposent les partis fédéraux pour donner un coup de main aux parents et familles du Canada, et plus précisément du Québec?

Les garderies

En pleine période électorale, les espaces et frais de garderies sont des enjeux soulevés à maintes reprises. Bien que le Québec ait son propre réseau organisé de garderies/CPE, il pourrait choisir d’accepter ou non les politiques offertes par le futur gouvernement élu au Canada. Le guide des élections pour le parent épuisé expose certaines revendications des partis.

- partenaire -

Chez les libéraux, on propose d’allouer un budget de 20 milliards de dollars, sur une période de 10 ans, aux infrastructures de nature sociale. Cette solution, connue sous le titre de programme national d’éducation préscolaire et de garde d’enfants, peut sembler généreuse, mais mérite un bémol selon Manon Cornellier, journaliste pour Le Devoir. Comme ledit budget sera distribué entre les provinces, elle explique que le lieu d’investissement de la somme sera entre leurs mains. « Dans le cas du fonds pour les infrastructures sociales, il pourra servir à construire des logements sociaux, des résidences pour personnes âgées, des infrastructures culturelles ou des garderies. Une province pourrait donc décider de ne rien allouer aux garderies » soulève Mme Cornellier.

En ce qui a trait aux conservateurs, ils ont, plus tôt cette année, augmenté la somme des crédits d’impôt retournée aux parents pour la garde d’enfants. Ce programme de prestations universelles pour la garde d’enfants (PUGE) donne dorénavant aux parents 160 $ par mois pour chaque enfant de six ans et moins et 60 $ pour ceux âgés de six à dix-sept ans. Ce montant reste imposable. Les conservateurs ne parlent toutefois pas d’instaurer un système national de garderies comme le suggère le Nouveau Parti Démocratique (NPD).

En effet, M. Mulcair, chef du NPD, souhaite mettre en place un plan national pour la garde d’enfants similaire à celui du Québec en créant un million de places à travers le pays dans les huit prochaines années. Les frais payés par les parents seraient de 15 $ par jour. Dans un article du Journal Métro, on affirme que M. Muclair offrirait au Québec une compensation financière vu son programme de garderies à prix fixe déjà existant.

Lire la suite …

Également sur Planète F
Ode à la petite enfance Après avoir visité 14 villes du Québec pour entendre citoyens, associations, organismes et experts, la Commission sur l'éducation à la petite enfance ...
La mobilisation des CPE se poursuit D'ici la fin février, l'AQCPE a pour objectif de faire reculer le gouvernement libéral sur les coupes annoncées dans les CPE de la province. Et plusie...
Les mères, citoyennes de deuxième classe? Non, répondent Ariane Émond, journaliste indépendante et auteure, Dominique Ollivier, présidente de l’Office de consultation publique de Montréal et N...
Redorer l’image des éducatrices La tarification des services de garde constitue le point central du débat entourant le système de services de garde public. La société s’attarde très ...
La route vers l’égalité… Le discours de l’égalité dans les familles est très présent… mais concrètement, il reste beaucoup de chemin à faire pour arriver à un réel partage des...
Les consultations publiques sur la réussite éducative attendent l’opi... « Ce qui nous horripile dans l'exercice, c'est que c'est faux de prétendre qu'on va entendre le personnel de l’éducation », affirme Louise Chabot, pré...

Commentaires

  1. Cyrille Giraud

    Concernant le Parti vert du Canada et le congé parental, je vous invite à mieux rechercher, avec la recherche Google suivante par exemple : « parti vert du canada vision verte congé parental », et vous trouverez le passage suivant :

    « Les députés verts (…) Prolongeront le congé parental pour les nouveaux parents non admissibles à des prestations de l’assurance-emploi (AE) à deux ans, et accorderont une année supplémentaire aux parents admissibles à l’AE. »

    Voir 4ème engagement : http://www.greenparty.ca/…/vision-verte/personnes/pauvrete

Comments are closed.