28
Avr
Réfléchir pendant le congé de maternité
Réfléchir pendant le congé de maternité

Trois mères montréalaises ont démarré Le Mat Bar, une série d’évènements de réseautage et de conférences pour garder les cellules intellectuelles actives, même pendant ce « congé ».

Le congé parental est un moment marquant pour la grande majorité des parents. C’est un moment pour réfléchir, et même parfois se remettre en question, professionnellement. Le Mat Bar veut justement combler ce besoin de réfléchir chez les mères qui prennent un long congé. « On veut aborder des sujets sur le travail, la conciliation travail-famille, sur l’entreprenariat. Juste discuter autour d’un café avec d’autres mères professionnelles en congé qui ont envie d’échanger », explique une des instigatrices, Aya Khalaf, avocate chez Transcontinental, en congé de maternité de son deuxième enfant.

Bien sûr, il y a des cours d’aqua-poussette, ou du yoga mère-enfant, mais les filles souhaitent aussi garder leur cerveau actif et ne pas perdre du terrain pendant leur congé. Le développement professionnel, dans un contexte amical où les bébés sont les bienvenus semblait la meilleure option pour les fondatrices du MatBar.

Aya en congé de maternité

Aya Khalaf et Emilia, 5 mois.

« Certaines femmes se rendent compte pendant leur congé qu’elles ne veulent pas retourner au travail, qu’elles veulent faire autre chose dans la vie », dit Aisha Topsakal, aussi à l’origine du Mat Bar, en congé de maternité de son premier bébé. Elle travaille en administration à l’Université Concordia. Et c’est important pour elle que les évènements soient bilingues, et se promènent dans différents quartiers de la ville. « Il y a vraiment deux clans, les Francophones et Anglophones se mélangent très peu, particulièrement les familles. C’est une belle occasion de tisser des liens et même créer des relations d’affaires avec d’autres mères ! », s’exclame Aisha.

Aisha en congé de maternité

Aisha Topsakal et Noah, 7 mois.

Non seulement ce sont des évènements pour réseauter et rencontrer d’autres mères en prenant un café, c’est aussi une façon de se développer professionnellement, notamment en élargissant son réseau. Il y aura aussi des conférences. Des mères entrepreneures qui ont démarré leur entreprise pendant leur congé de maternité, des mères qui sont retournées dans un poste de direction après les enfants, des mères qui ont décidé de rester à la maison… « Pour donner des modèles des différentes options qui s’ouvrent à ces femmes qui pourraient se chercher pendant ce congé », explique Aya. Et ce sont tous des évènements « Amenez votre bébé » ! « C’est vraiment important que les mères se sentent à l’aise de pouvoir apporter leur bébé, même si c’est pour réseauter professionnellement, ou pour écouter une conférence sur comment démarrer une entreprise ! », précise Rheia Khalaf, sœur de Aya, actuaire chez Fiera et elle aussi en congé de maternité.

Rheia en congé de maternité

Rheia Khalaf et Rafael, 6 mois.

La fréquence des évènements n’est pas encore établie, mais le prochain aura lieu au Temps Libre, dans le Mile-End le 11 mai prochain.

À propos de Mariève Paradis

Éditrice et cofondatrice, Mariève est journaliste indépendante depuis 2005. Elle travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012.

Commentaires