14
Déc
15 traditions de Noël à travers le monde
15 traditions de Noël à travers le monde

Noël est-il célébré de la même façon dans chaque pays? Planète F vous présente 15 traditions de Noël à travers le monde.

Belgique

En Belgique, Saint-Nicolas apporte les cadeaux le 6 décembre sous le sapin, qui aura été préalablement décoré en famille. Noël est resté une fête particulièrement religieuse pour les Belges. Comme ils sont de moins en moins nombreux à en souligner le caractère religieux, peu de familles se rendent à l’église. Ils en profitent plutôt pour passer du temps en famille autour d’un bon repas : dinde, bûche de Noël, biscuits au Spéculos et «cougnous», brioches en forme de bonhomme aux raisons secs et au sucre.

Danemark

Noël au Danemark semble féérique. Toutes les maisons sont décorées et les chants de Noël se font entendre sous tous les toits. Les familles se rendent à l’église le 24 décembre, pour ensuite se réunir à la maison autour d’un bon repas. Ils mangent du canard et des pommes de terre, ainsi qu’un dessert spécial de Noël qu’on appelle un «risalamande». Ce dessert, dérivé de l’expression française, «riz à l’amande» est très populaire dans les pays scandinaves pour souligner Noël. À la fin de la soirée, les familles dansent autour de l’arbre de Noël, puis ouvrent leurs cadeaux.

Espagne

Le soir du 22 décembre, les Espagnols surveillent la «Loteria De Navidad», la loterie de Noël. Cette loterie est organisée à la grandeur du pays tous les ans depuis 1812. Les participants ont une chance de sept de gagner!

Irlande

Les Irlandais, principalement catholiques, se rendent à la messe de minuit le 24 décembre au soir. Le lendemain matin, les enfants découvrent leurs cadeaux sous le sapin, à leur réveil. Ensuite, on mange des œufs, du bacon, des saucisses, du boudin, des fèves aux tomates et des patates rissolées au déjeuner. Au souper, on sert trois sortes de viandes : dinde, jambon et bœuf aux épices. Ces viandes sont accompagnées, entre autres, de choux de Bruxelles mélangés avec des lardons. Les desserts y sont également nombreux. Les convives se régalent de gâteaux aux fruits, de «sherry trifle» et de petites tartelettes aux raisons secs. Le 26 décembre est férié pour les Irlandais, qui célèbrent le Saint-Stephen. Ils en profitent souvent pour sortir entre amis.

Japon

Au Japon, le dessert traditionnel de Noël est un gâteau éponge garni de fraises et de crème fouettée. Comme très peu de Japonais sont chrétiens, le 25 décembre n’est pas jour férié dans ce pays. Les célébrations ressemblent tout de même à celles d’Amérique du Nord : les gens décorent leurs maisons et des arbres de Noël de guirlandes, de gui et de houx. Le père Noël japonais est illustré par Hotei, un des sept dieux de la chance.

Mexique

Du 16 au 24 décembre, La Posada est célébrée au Mexique. Les gens passent de maison en maison pour reconstituer le périple de Marie et Joseph de Nazareth à Bethléem. Le jour de Noël, les enfants sont invités à casser des piñatas où ils trouvent des noix, des oranges et des cannes de sucre. Ils reçoivent leurs cadeaux le 6 janvier, le jour dédié aux Rois Mages. Les boulangeries offrent pour l’occasion le «Rosa de Reyes», un pain traditionnel aux fruits où une figurine est cachée. Chaque invité se sert un morceau, et celui qui trouve la figurine dans sa part de gâteau doit organiser une fête pour toute la famille, le 2 février.

Norvège

En Norvège, la féérie de Noël est bien présente, mais il n’y a pas de père Noël pour les enfants. C’est plutôt un gnome portant la barbe, de vieux vêtements et un chapeau rouge, du nom de Tomte, qui distribue les cadeaux des enfants. Cette mystérieuse créature protège les gens en échange d’un bol de gruau au beurre durant les festivités.

Nouvelle-Calédonie

Bien que cette île française paradisiaque soit à l’autre bout du monde, les traditions de Noël de la Nouvelle-Calédonie ressemblent drôlement à celles pratiquées au Canada, la neige en moins. Le repas en famille et entre amis a lieu le 24 décembre au soir, alors que les cadeaux sont déballés le 25 au matin. Les Néo-Calédoniens décorent aussi les arbres de Noël. Ils décorent parfois les maisons, mais ce ne sont pas toutes les familles qui y accordent de l’importance.

Pays-Bas

Les enfants néerlandais attendent l’arrivée de «Sinterklaas» le 6 décembre, jour de Saint-Nicolas. Ce père Noël arrive en bateau au port d’Amsterdam avec son manteau rouge et sa mitre. Il se promène dans la ville avec son cheval blanc et, accompagné de «Zwarte Piet», le père Fouettard, il distribue des cadeaux aux enfants.

Philippines

Tous les matins durant les neuf jours précédant Noël, les catholiques des Philippines célèbrent la messe du coq. Cette cérémonie porte ce nom puisqu’elle débute à 4 heures du matin. Le soir, on installe devant la maison la «parol», une lanterne en forme d’étoile, qui rappelle celle qui a guidé les Rois Mages.

Roumanie

Les Roumains, principalement orthodoxes, accordent beaucoup d’importance à la fête de Noël. Plusieurs traditions culinaires sont typiques à Noël en Roumanie. On fait des saucisses maison, on coupe le porc à la campagne, qu’on partagera avec la famille, et on cuisine le «cozonac» et le «sarmale», le plat national roumain. Des danses traditionnelles, accompagnées de chants, sont interprétées à travers les rues de la ville par des danseurs costumés aux couleurs du pays.

Suède

Le 13 décembre au matin, jour de la Sainte-Lucie, l’aîné de la famille doit se lever avant l’aurore et se vêtir d’une tunique blanche. Ce rituel est en l’honneur de Lucia, la sainte patronne de la lumière. Accoutré ainsi, il se rend dans la chambre de chaque membre de la famille pour y apporter des gâteries et servir le café.

Togo

Dans ce pays africain principalement chrétien, les gens ont plus tendance à célébrer la naissance de Jésus que la fête de Noël. Les enfants croient tout de même au papa Noël, qui leur apporte des présents. Le concept de réveillon n’est pas très présent dans cette culture, qui privilégie la célébration le 25 décembre plutôt que le 24. Le 24 décembre, les gens se rassemblent à l’église, alors que le jour de Noël se passe à la maison. On célèbre autour d’un repas en famille ou entre amis, accompagné de musique traditionnelle.

Turquie

En Turquie, pays principalement musulman, on ne célèbre pas Noël comme en Occident. Les gens décorent les maisons et s’offrent des cadeaux, mais c’est plutôt par tradition. Cette tradition vient avec la célébration du Nouvel An plutôt qu’avec la fête de Noël.

Ukraine

Les Ukrainiens suivent le calendrier julien, donc les festivités de Noël ont lieu entre le 6 et le 19 janvier. Le «sviata vechera», le souper saint, est l’événement marquant de Noël. On commence les célébrations quand un enfant de la famille aperçoit la première étoile dans le ciel du 6 janvier, en mémoire du voyage des trois Rois Mages. Le soir de Noël, on mange le «kutia», un pouding sucré.

Principales sources : Des amis autour du monde, Journal Metro et Readerdigest.ca

Votre abonnement permet à ce magazine d’exister!

À propos de Marilou M. Robitaille

Finissante au Baccalauréat en journalisme de l’UQAM, Marilou Muloin-Robitaille est passionnée des technologies et des enjeux de société. Elle aime alimenter les débats et découvrir de nouvelles cultures. D’abord stagiaire pour Planète F, Marilou continue d’évoluer en tant que journaliste au sein de cette équipe.

Commentaires