30
Jan
Comment discuter terrorisme et attentats avec les enfants?
Comment discuter terrorisme et attentats avec les enfants?

Cette fois, c’est tout près que l’horreur a frappé. Dans une mosquée de Québec, un drame d’une grande violence s’est déroulé. Inévitablement, les enfants qui vont à l’école seront conscients de ce qui se passe. Comment discuter de terrorisme avec les enfants sans leur faire peur? Voici quelques pistes…

Dans un dossier posé et documenté, Les Débrouillards parle de terrorisme, vulgarisé pour les 9 à 14 ans. Le dossier a d’ailleurs été mis disponible en ligne pour permettre aux parents d’y avoir accès à la suite des événements de Québec.

- partenaire -

SOS Nancy, coach parental, propose des pistes pour discuter des événements avec les enfants. Elle mentionne qu’avant l’âge de six ans, le mieux est de fermer la télévision et la radio. Ils n’ont pas la maturité nécessaire pour intégrer l’information. Ouvrir la discussion et surtout écouter les questions des enfants et tenter de répondre dans des mots simples sont aussi des solutions que propose Nancy Doyon.

Frédéric Gonzalo, stratège numérique, propose un texte qui est une lettre à ses garçons. Résident de Québec, son billet touchant permet d’ouvrir certaines pistes de discussions avec les enfants.

La Zone jeunesse de Radio-Canada publiait quelques heures après l’attentat une vidéo sur le terrorisme. Fort instructive, elle est simple et bien vulgarisée.

HabiloMédias propose une fiche fort intéressante pour mieux comprendre la propagande haineuse sur le web. Parce qu’au-delà de l’événement, il y a un contexte social, notamment sur les réseaux sociaux, qu’il faut prendre en compte.

HabiloMédias propose également une fiche pour outiller les parents pour éviter que les enfants soient bouleversés par la couverture médiatique de guerres ou de catastrophes.

Le blogue de littérature jeunesse Les p’tits mots dits partageait un article de juillet dernier avec différentes sources principalement européennes pour expliquer de tels événements aux enfants.

L’Actualité avait publié une entrevue avec Sivane Hirsch, professeure de sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Trois-Rivières lors des événements de Charlie Hebdo. On y propose huit conseils pour parler de terrorisme avec les enfants.

Un dialogue imaginaire fort touchant du poète et écrivain marocain Tahar Ben Jelloun répond aux questions de la fabrique djihadiste. Publié dans Le Monde en novembre 2015.

Cahiers pédagogiques propose une foule de ressources pour parler attentats, terrorisme, racisme et haine avec les enfants. Principalement européennes, ces sources sont parfois des articles de presse, des ressources institutionnelles, des vidéos et audio. Bref, pour tous les goûts. On y parle également du phénomène de rumeurs sur le web.

À lire aussi: L'école française en état d'urgence

 

Également sur Planète F
Désolé pour Bruxelles Le 22 mars 2016, Bruxelles a été frappé de plein fouet par le terrorisme. Deux explosions à l'aéroport, dans le hall d'entrée. Une explosion dans le m...
Les médias, la diversité et l’estime de soi Les Oscars, les Jutras... Pourquoi la diversité culturelle et corporelle sont-elles importantes? Les médias participent à la construction sociale, mêm...
Vaccination: un débat stérile? Une nouvelle étude scientifique a analysé plusieurs études sur la vaccination. Aucun lien n'a pu être fait entre la vaccination et l'autisme. Les résu...
Recrutement et terrorisme en ligne Les événements de la semaine bouleversent nécessairement tous les parents. La déclaration de la mère de Michael Zehaf-Bibeau à la suite des gestes de ...

À propos de Mariève Paradis

Éditrice et cofondatrice, Mariève est journaliste indépendante depuis 2005. Elle travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012.

Commentaires

Laisser un commentaire