15
Fév
Journées de la persévérance scolaire : initiative inspirante!
Journées de la persévérance scolaire : initiative inspirante!

Les jeunes élèves beaucerons en quête d’un travail peuvent désormais candidater chez des employeurs qui accordent de l’importance à la conciliation travail-études. Le Carrefour jeunesse-emploi Beauce-Sud liste sur son site internet les entreprises les plus compréhensives quant à leur statut d’étudiants, un projet-phare qui mérite d’être présenté en ces Journées de la persévérance scolaire.

« On voulait que les jeunes de la région puissent savoir où aller porter leur curriculum vitae si pour eux l’école était une priorité », souligne l’intervenante scolaire à l’origine du projet Marilyn Pilotte. La liste des 28 entreprises modèles a été créée grâce au concours « Le plus fort, c’est mon boss! »

« On a demandé aux élèves sur le marché du travail de soumettre les entreprises qui à leurs yeux avaient de bonnes pratiques en termes de conciliation travail-études », explique Mme Pilotte. Leur patron devait valoriser l’obtention d’un premier diplôme, offrir un horaire de travail qui ne dépasse pas les 15 à 20 heures par semaine et qui tient en compte les heures de classe et le temps de transport. L’employeur devait aussi être plus souple pendant les périodes d’examen et s’assurer de la bonne intégration de l’élève au sein de son entreprise.

- partenaire -

Contrer le décrochage scolaire

Marylin Pilotte a eu l’idée de cette initiative après avoir consulté les directions des écoles de Beauce-Sud qui lui ont partagé de flagrants problèmes de conciliation travail-études. « Les directions m’ont expliqué que des jeunes doivent quitter l’école plus tôt pour aller travailler, que des parents appellent même la direction pour avertir que leur enfant doit partir avant la fin des cours », cite en exemple Mme Pilotte.

Le taux d’emploi chez les 15-24 ans est de 68, 8 % en Chaudière-Appalaches. La région est en plein emploi et les entreprises manquent de main-d’œuvre. « De sorte qu’elles proposent des salaires alléchants aux jeunes, qui peuvent être tentés de quitter l’école », met au jour l’intervenante en persévérance scolaire. La liste qui oriente les jeunes dans leur recherche d’emploi a pour but de lutter contre le décrochage scolaire, qui touche en particulier les garçons de la région. 31 % d’entre eux quittent le secondaire sans diplôme.

À lire aussi : Travailler trop ou pas du tout : un risque pour la santé mentale des ados

Conscientiser les entreprises

Le Carrefour jeunesse-emploi Beauce-Sud envoie des infolettres aux entreprises inscrites sur ses listes. « On veut leur montrer des exemples de pratiques à adapter, continuer à améliorer la situation sur le marché du travail », mentionne Mme Pilotte.

Bien que le concours soit terminé, les étudiants peuvent continuer à soumettre sur le site internet du Carrefour les entreprises plus accommodantes. Celles qui ont à cœur les études de leurs salariés peuvent aussi s’inscrire sur le site web. Le but : créer la liste d’établissements la plus exhaustive qui soit. Seul hic, le Carrefour jeunesse-emploi Beauce-Sud ne vérifie pas sur le terrain si les employeurs sont réellement conciliants. « On se fie à la bonne foi des entreprises, à leur envie d’avoir du personnel bien formé, satisfait, qui reste et qui est disponible les soirs et les fins de semaine », conclut Mme Pilotte. Comme quoi les entreprises ont tout à gagner à être à l’écoute des étudiants.

À lire aussi : 8 idées pour contrer le décrochage

Également sur Planète F
L’absence d’éducation sexuelle Une étude américaine du CDC (l'organisation comparable à Santé Canada) démontre que 80% des adolescents ont des relations sexuelles sans avoir eu d'éd...
Travailler trop ou pas du tout: un risque pour la santé mentale des ados Le marché du travail attire de plus en plus les jeunes Québécois. La proportion d'adolescents de 15 à 19 ans qui possèdent un emploi durant l'année sc...
12 conditions pour des devoirs à la maison efficaces Depuis cinq ans déjà, les élèves de l'école primaire La Passerelle, à Asbestos, n'ont plus de devoirs à la maison. Ce projet a connu du succès, puisqu...
Le rôle des pères En ce début de la semaine québécoise de la paternité, une revue de presse dédiée au rôle des pères dans la famille. Tous les pères sont dans la natur...
Lettre ouverte: Like-moi pas Cet texte est écrit par Noémie Larouche, rédactrice en chef du magazine Curium, le magazine science et société pour les 14-17 ans. Croquer dans le po...
Prévenir la consommation de cannabis chez les adolescents Prévenir, retarder ou réduire la consommation de cannabis chez les adolescents est maintenant possible grâce à un programme d’interventions ciblées dé...

Commentaires

Laisser un commentaire