03
Oct
Attrapez-les toutes! : Un jeu pour sensibiliser sur les ITSS
Attrapez-les toutes! : Un jeu pour sensibiliser sur les ITSS

C’est l’idée de trois jeunes au Cégep de Sherbrooke. Un jeu de cartes pour sensibiliser les jeunes sur les risques liés aux infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS). L’objectif est d’apprendre en s’amusant, plus qu’en effrayant. Une idée qui pourrait aider à contrer les idées reçues sur ses maladies, encore bien présentes de nos jours.

C’est en constatant des chiffres alarmants que Maxence Croteau, Alexis et Émile Rioux-Chevalier ont décidé de créer « Attrapez-les toutes ! ». Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les jeunes sont encore mal informés quant aux risques liés aux ITSS et comment s’en prévenir.

Ils ont pour cela entamé plusieurs recherches sur les bactéries responsables, les symptômes des maladies, afin que le jeu puisse être aussi réaliste que possible. Des professeurs et une infirmière ont ensuite validé leur projet.

- partenaire -

« Attrapez-les toutes ! », c’est quoi ?

Le jeu se veut récréatif et insolite. Le principe est de multiplier les bactéries pour contaminer le plus de joueurs au cours de la partie. Les graphismes des cartes ont été entièrement réalisés par l’un des créateurs, Maxence Croteau. Il s’agit d’apprendre en s’amusant, sans pour autant prétendre être une encyclopédie complète sur les ITSS.

Les parties sont prévues pour être rapides, simples à comprendre. On peut jouer de deux à cinq personnes. Des étudiantes en médecine ont décidé de tester le jeu, afin d’observer son efficacité, en proposant à des jeunes de 12 à 19 ans d’y jouer. Les parents étaient également invités.

Des infections en hausse

Si « Attrapez-les toutes ! » semble si pertinent, c’est que les ITSS sont en hausse ces dernières années. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’inquiète en effet de la résistance de plus en forte de la gonorrhée, aussi connue sous le nom « chaude-pisse ». Elle a notamment constaté que la bactérie se développait pour contrer les antibiotiques, même les plus récents, au point de considérer qu’elle est « plus difficile, voire impossible » à soigner.

Cette ITSS est également en hausse. En cause, on trouve entre autres une baisse du port des condoms et des dépistages trop peu nombreux. Au Québec, les cas de gonorrhée ont augmenté de 90 % depuis 2010.

La carte condom

D’ailleurs dans le jeu des cégépiens, la carte du condom a un rôle essentiel, afin de souligner son importance pour se protéger des ITSS. « Quand tu la donnes à une autre personne, elle est protégée, donc elle ne peut plus infecter personne. Donc tu te rends compte de l’efficacité du condom dans le jeu, ce qui traduit bien la réalité », résume Maxence Croteau.

Pour l’instant, les créateurs d’« Attrapez-les toutes ! » ont réussi à vendre 250 exemplaires sans faire de publicité. Ils aimeraient notamment que le jeu soit disponible dans les universités et cégeps du Québec, mais aussi chez les commerçants de jeux de société et dans les pharmacies.

Pour pousser la réflexion, notre dossier Éducation sexuelle : trop peu, trop tard

Pour se procurer le jeu, c’est ici

Également sur Planète F
Pères surprotecteurs ou intimidateurs? « Peu importe ce que tu fais à ma fille, je vais te le faire en retour ». Cette phrase est accompagnée d’un cliché d’un père, arme au poing, le canon ...
L’accès à l’avortement Faut-il s'inquiéter d'un possible manque d'accès à l'avortement au Québec? Le Devoir nous apprenait hier (25 mars 2015) qu'une grande inquiétude plan...
L’éducation sexuelle en Norvège En Norvège, l'éducation sexuelle se passe aussi à la télévision... Newton, une émission de télévision destinée au 8 à 13 ans, propose plusieurs épisod...
L’endométriose, et si on en parlait ? De nouvelles révélations laissent penser que la mort de Marilyn Monroe n’aurait rien à voir avec un suicide ou un assassinat sous l’ordre du FBI. L’ov...
L’éducation sexuelle autour du monde La fin des classes marque la première année du projet pilote d’éducation sexuelle annoncé par l’ancien ministre de l’Éducation François Blais. Au Québ...
L’absence d’éducation sexuelle Une étude américaine du CDC (l'organisation comparable à Santé Canada) démontre que 80% des adolescents ont des relations sexuelles sans avoir eu d'éd...

À propos de Mariève Paradis

Éditrice et cofondatrice, Mariève est journaliste indépendante depuis 2005. Elle travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012.

Commentaires

  1. jovette

    Ou peut-on se procurer ce jeu?

Laisser un commentaire