26
Jan
Planète Famille : actualités de fin janvier
Planète Famille : actualités de fin janvier

Quoi de neuf sur la Planète Famille? Ados, philosophie, réseaux sociaux, phobies d’impulsion et stérilisation chez les jeunes adultes : voilà ce qui a retenu notre attention durant la semaine du 22 janvier 2018.

DÉCODER NOS ADOS

Pourquoi certains ados « tournent mal » alors qu’ils ont eu de « bons » parents? C’est ce que tente de comprendre la journaliste américaine Dina Temple-Raston dans son podcast What Were You Thinking. Celle qui a couvert le terrorisme pour la radio d’état américaine NPR se penche sur le fonctionnement du cerveau des adolescents et comment cela affecte leur prise de décision. De mauvaises décisions qui ont un impact sur leur vie et celle de leurs parents… La série, qui comprend 5 épisodes, est disponible en anglais sur le site Audible.

De son côté, la revue américaine The California Sunday Magazine propose une incursion dans le monde des adolescents américains. Son plus récent numéro est complètement dédié aux adolescents. Le papier « Raising a teenager » a retenu notre attention. L’auteure y livre ses questionnements de mère d’une adolescente de 15 ans dans un ton assez personnel. Sa fille y ajoute son grain de sel : elle a fait l’exercice de commenter les propos de sa mère, remettant en question certains comportements parentaux. Touchant, drôle, pertinent… un excellent papier (en anglais) pour percer ce mystère que sont parfois les ados.

- partenaire -

À lire aussi: Comprendre le cerveau des adolescents

ENFANTS DE PHILO

Et si on philosophait avec nos enfants? Le quotidien suisse Le Temps s’est intéressé aux ateliers de philosophie qui se multiplient dans écoles d’Europe. Ces leçons de philo visent à développer l’esprit critique des écoliers et l’apprentissage du dialogue et de la tolérance. Et l’exercice pourrait être entrepris dès l’âge de 6 ou 7 ans. « La plage d’innocence de l’enfance concède aux petits une liberté de questionnement qui se rétrécit ensuite en fonction de ce que donnent les parents et l’école », dit Francine Bouchet, directrice d’une maison d’édition à la tête d’une série de livres de philo pour les jeunes. Les élèves sont initiés à la philosophie dès le primaire en France, en Belgique et au Luxembourg. À quand dans les écoles du Québec?

À lire aussi: Pourquoi? Leçons de philosophie

PHOBIES D’IMPULSION CHEZ LES JEUNES PARENTS

Les phobies d’impulsion sont des scénarios sordides qui traversent l’esprit et que l’on craint de réaliser contre notre gré. Un symptôme qui touche de nombreuses mères qui viennent d’accoucher, selon le Nouvel Obs. « Parce qu’en plus d’être éventuellement phobiques ou obsessionnelles, elles sont épuisées. Parce qu’elles vivent un ébranlement identitaire quand elles donnent naissance à un enfant (je deviens ma mère mais pas la mienne). […] Parce qu’il y a une telle pression à la bonne mère que ces phobies agissent comme une soupape. »

Les phobies d’impulsion sont bien réelles chez les jeunes parents, mais demeurent tabou. Pourquoi n’en parle-t-on pas dans les cours prénataux?

STÉRILE PAR CHOIX : UN DÉBAT MORAL

Obtenir une ligature des trompes à 35 ans, après trois enfants? Plutôt facile. Mais quand on est dans la vingtaine? Et qu’on n’a jamais voulu d’enfants? Les femmes se butent souvent au refus des médecins. C’est ce que Planète F rapportait en 2015.

Plus récemment, la plateforme Tabloïd a réalisé une enquête incognito sur la stérilité chez les jeunes de moins de 30 ans. Les résultats de l’exercice démontrent que les choses n’ont pas changé. Et qu’il existe un réel déséquilibre concernant le libre choix des hommes et des femmes quant à leur désir de ne pas fonder une famille.

« En un mois, nous avons contacté et rencontré six professionnels de la santé. Résultat : si personne n’a voulu recommander la ligature des trompes de notre collègue Jasmine, 22 ans, Jean, 24 ans, a pour sa part réussi à obtenir, non sans quelques efforts, un rendez-vous pour une vasectomie. »

« Le contrôle qu’on exerce sur la fertilité des femmes pourrait s’expliquer par le caractère « enfant centrique » de notre société, selon Statistiques Canada. Dans une publication de Famille Québec mise en ligne en août dernier, on apprend d’ailleurs que 98 % des jeunes femmes de 15–24 ans veulent des enfants. »

Pour poursuivre la réflexion sur le refus de fonder une famille, découvrez notre dossier 100% sans enfants.

RÉSEAUX SOCIAUX POUR LES (PARENTS) NULS

On vous parle encore de technologies cette semaine. Comme Mariève l’écrivait sur son blogue, cet enjeu sera la patate chaude de 2018 sur la Planète Famille… On a mis la main sur une série de vidéos réalisée par la BBC pour expliquer aux parents le fonctionnement des réseaux sociaux qu’utilisent leurs jeunes. Brillant!

Facebook

Twitter

YouTube

Instagram

SnapChat

Qu’est-ce qui vous a marqué sur la Planète Famille cette semaine?

Également sur Planète F
Mon parent est atteint d’une maladie mentale Les enfants dont le parent souffre de troubles psychologiques subissent de multiples impacts psychologiques et parfois physiques. À Trois-Rivières, l’...
Planète Famille : découvertes de la semaine du 5 février Que se passe-t-il sur la Planète Famille cette semaine? Du rose pour les garçons, du bénévolat en famille, des hommes qui gèrent la maternité, ibuprof...
Planète Famille : découvertes de la semaine du 26 février 2018 Quoi de neuf sur la Planète Famille? Conciliation travail-famille chez les athlètes féminines, espaces de travail partagés pour les parents, empreinte...
Planète Famille : découvertes de la semaine du 12 mars Quoi de neuf sur la planète famille? Droit de vote chez les enfants, parole aux adolescents, violences obstétricales, figure du père afro-américain, é...
Cours d’éducation sexuelle sur les réseaux sociaux Faute d’apprendre la sexualité à l’école, les adolescents québécois ont le réflexe de se tourner vers le Web pour trouver réponse à leurs (nombreuses)...
Planète Famille : découvertes de la semaine du 19 mars Quoi de neuf sur la planète famille? Nouveaux congés parentaux, vie privée des enfants sur la blogosphère et leur célébrité sur le web, coparentalité,...

Commentaires

Laisser un commentaire