30
Jan
Le vieillissement de la population : bénéfique pour les familles?
Le vieillissement de la population : bénéfique pour les familles?

Les grands-parents canadiens vivent plus vieux et plus en santé. Cette tendance contribue à améliorer la qualité de vie des familles, selon un rapport de l’Institut Vanier de la famille. 

Selon Rachel Margolis, auteure du rapport « La santé des grands-parents et le bien-être de la famille », les Canadiens deviennent grands-parents de plus en plus vieux. Cela s’explique entre autres par le fait que les baby-boomers et la génération suivante ont donné naissance à leurs enfants à un âge plus avancé que les générations précédentes. Notamment parce que les femmes se consacrent d’abord à leurs études et ensuite fondent leur famille.

Les grands-parents vivent plus vieux parce qu’ils sont en meilleure santé. Résultat d’importants progrès en santé publique, estime la chercheuse. Notamment en matière de « prévention, dépistage et traitement des maladies ». Le niveau de scolarité plus élevé des grands-parents contribue également à leur état de santé.

- partenaire -

Des répercussions sur toute la famille

Selon le rapport, la santé des grands-parents contribue au bien-être de la famille. Ils sont plus présents avec leurs petits-enfants et ainsi développent des liens plus significatifs avec eux.

« En effet, plus les grands-parents sont en santé, plus ils seront en mesure de participer à diverses activités avec leurs enfants et petits-enfants, confirme Rachel Margolis. À cet égard, des études ont montré que l’état de santé des grands-parents influence directement la qualité de leurs interactions avec les jeunes. »

Du même coup, ils permettent aussi aux parents de se réaliser professionnellement. La chercheuse souligne que si « seulement 36 % des familles avec enfants comptaient sur deux soutiens [financiers] en 1976, cette proportion a pratiquement doublé pour atteindre 69 % en 2014 ».

Le rapport démontre également que les grands-parents travaillent plus longtemps. Ils peuvent ainsi subvenir à leurs propres besoins en plus de contribuer au budget familial, surtout lorsque plusieurs générations cohabitent ensemble.

Ce rapport tente de nuancer les impacts négatifs du vieillissement de la population en démontrant que les grands-parents peuvent apporter beaucoup à leurs familles lorsqu’ils sont en bonne santé.  L’auteure mentionne toutefois que lorsqu’un parent âgé devient malade, « les membres de la famille sont souvent les premiers à fournir et à structurer les soins pour contribuer à leur bien-être, et à en payer la facture ».

Également sur Planète F
Enfants, parents et grands-parents… sous le même toit! Au Canada, pas moins de 363 000 ménages ont choisi la cohabitation multigénérationnelle, c’est-à-dire la cohabitation entre trois générations et plus ...
Les visages des familles canadiennes Le mariage perd des adeptes. Les couples font moins d’enfants. Les familles multigénérationnelles gagnent du terrain.  « La réalité des familles canad...

Commentaires

Laisser un commentaire