15
Fév
De l’aide pour les troubles du langage
De l’aide pour les troubles du langage

Le manque de ressources et les longues listes d’attentes poussent les parents à se tourner vers le privé lorsqu’ils suspectent un trouble de langage chez leur enfant.

Certaines familles peinent toutefois à payer pour ces services. Le centre de stimulation du langage La boite à paroles a lancé une campagne de financement pour aider les familles dans le besoin.

La fondatrice du centre, Stéfany Laflèche, a travaillé dans le système public d’éducation comme intervenante en stimulation de langage. Elle a constaté que le temps consacré aux enfants aux prises avec un trouble développemental du langage (TDL) et les ressources disponibles étaient insuffisants.

Un manque de ressources

Stéfany Laflèche a créé La boite à paroles pour donner des solutions aux familles et répondre à leurs besoins. « Le principal problème des familles, c’est le manque d’information. Les parents ne savent pas toujours où aller chercher la ressource adéquate pour leur enfant. Et l’attente peut parfois être longue quand tu n’as pas l’argent pour aller au privé. »

Elle croit également que les parents ne connaissent pas nécessairement les droits des élèves. « Souvent, le parent doit mener un combat pour obtenir des ressources pour ses enfants. Ce n’est pas tous les parents qui ont le temps de s’investir », ajoute Stéfany Laflèche.

La levée de fond initiée par La boite à paroles, en partenariat avec La petite cabane, aide des clients actuels ayant des difficultés financières ainsi que des enfants référés par des milieux de garde ou d’autres organismes, tels que des centres mère-enfant.

Dans la même optique, la Clinique interdisciplinaire Connexion, à Montréal, vise à éliminer les barrières d’accès aux services d’orthophonie, d’ergothérapie et de psychologie. La clinique utilise une partie des frais d’intervention (5 %) pour offrir des traitements gratuitement ou à moindre coût aux familles qui ont peu de moyens.

Stratégie 0-8 ans

Le 16 janvier dernier, le gouvernement du Québec a dévoilé sa stratégie Tout pour nos enfants. Un plan de match pour aider les enfants de 0 à 8 ans, avec une somme de 3,4 milliards dédiée à l’éducation, pour les cinq prochaines années. Il a promis l’embauche de 1500 spécialistes pour soutenir les enfants, pour l’année scolaire en cours. À cela s’ajouteront 7200 autres ressources d’ici la rentrée 2021. C’est un total de « près de 8 000 ressources spécialisées supplémentaires [qui] appuieront les écoles primaires de l’ensemble des régions du Québec (orthophonistes, ergothérapeutes, orthopédagogues, etc.) ».

Cependant, en 2018, certaines commissions scolaires peinent encore à trouver les intervenants, admet le ministre de l’Éducation Sébastien Proulx. Selon l’Ordre des orthophonistes et des audiologistes du Québec (OOAQ), il ne manque pas d’orthophonistes au Québec. En novembre 2016, dans un communiqué de presse, le président de l’OOAQ, Paul-André Gallant, déplorait que « malgré l’augmentation notable du nombre d’orthophonistes et d’audiologistes sur le marché de l’emploi, il n’y a pas eu de croissance significative de ces effectifs dans le réseau public au Québec. En conséquence, les délais d’attente auxquels sont confrontés les enfants aux prises avec des troubles de la communication ou de l’audition sont inacceptables. »

Également sur Planète F
Planète Famille : les découvertes de la semaine Tous les jours, notre équipe de collaborateurs défriche l’actualité #famille et #parentalité. On aimerait pouvoir tout vous partager sur notre page Fa...
Cadeaux de Noël : faire d’une pierre deux coups Transformer vos achats des fêtes en contribution à une cause qui vous tient à coeur, c’est possible. Voici 5 façons de donner au suivant en achetant v...
Bibliothèques, alliées des parents dans la réussite scolaire Considérés comme premiers « éducateurs » de leurs enfants, les parents se retrouvent parfois démunis devant la tâche. Les bibliothèques publiques offr...
Des photos pour apaiser le deuil périnatal Depuis un an, la Fondation Portraits d'Étincelles propose un service de photographie pour les parents endeuillés de leur bébé décédé en cours de gross...
8 ressources pour les parents d’âge scolaire Trouver des ressources fiables pour aider son enfant d’âge scolaire peut sembler difficile pour certains parents. Le nouveau portail Aidersonenfant.co...

Commentaires

Laisser un commentaire