12
Fév
Crédit photo: Andrea Cipriani Mecchi Source: NPR
L’histoire derrière les 1000 livres « noirs »
L’histoire derrière les 1000 livres « noirs »

Elle n’a que 11 ans. Et elle souhaitait lire des livres qui représentaient des personnages qui lui parlent, à qui elle peut s’identifier. Si jeune, mais elle connait déjà l’importance du mot diversité.

Après avoir lu « Where The Red Fern Grows » et la série de « Shiloh », à l’école primaire, Marley Dias, petite fille afro-américaine en a marre de lire que des livres qui parlent de petits garçons blancs et de chiens… ou de petits garçons blancs et de leurs chiens.

Marley décide donc de prendre les choses en main. Son objectif : recueillir 1000 livres pour des petites filles noires, entre l’automne et février 2016, où des petites filles comme elle pourront se reconnaitre.

- partenaire -

La petite fille note qu’il n’y a presque pas de personnage principal qui lui ressemble et à qui elle puisse s’identifier. Effectivement, une analyse faite par le Cooperative Children’s Book Center, de l’Université du Wisconsin, démontre qu’il y a moins de 10 % des livres pour enfants avec des personnages principaux noirs. Aux États-Unis, sur 3200 livres publiés en 2015, uniquement 102 ont été écrits par des auteurs afro-américains et 240 concernent le public afro-américain. La situation est pire pour les Premières Nations, les Asiatiques et les Latinos.

Même si la Cooperative Children’s Book Center constate que les ventes de livres ayant pour sujet les minorités ont augmenté ces 20 dernières années, plusieurs écoles ont malheureusement que des vieux livres qui ne reflètent pas la réalité des nouveaux écoliers.

Jusqu’à maintenant, Marley a largement dépassé son objectif et compte maintenant plus de 9000 livres. Pourtant, la petite activiste ne compte pas s’arrêter là. Elle souhaite mettre en place un club de lecture pour petite fille noire et faire pression sur les écoles des différents quartiers pour introduire ces nouveaux livres dans les programmes.

Elle vient également de publier son premier livre qui s’adresse aux adolescents. Dans Marley Dias Gets It Done – And So Can You, la jeune auteure explore l’activisme, la justice sociale, l’équité et l’inclusion. Elle incite ses comparses à miser sur leurs forces pour apporter un changement dans la société.

À lire aussi Les médias, le diversité et l’estime de soi

Ici au Québec, la sélection Livres ouverts couvre 7069 livres pour enfants. Des nouveautés venant de la francophonie et du monde entier sont ajoutées assez souvent pour enrichir la source de référence en littérature pour la jeunesse.

Au Canada, le Centre canadien du livre pour enfants (Canadian Children’s Book Centre) a fait une liste intéressante de livres pour enfants par thème. Si pour le moment, le site Web de l’organisme est uniquement en anglais, parents et enfants intéressés ont ainsi déjà une piste de recherche pour s’instruire sur ces différents thèmes : autochtones, mois de l’histoire des noirs, chinois-canadiens, immigration, multiculturalisme, etc.

Communication-Jeunesse propose une sélection de livres jeunesse mettant en vedette des héros de la diversité.

Quels sont vos livres préférés pour enfants mettant la diversité en vedette?

 

Votre abonnement permet à ce magazine d’exister!

Également sur Planète F
Parlons de diversité des religions Dans une conférence intitulée « Parler des religions à l’école : un défi de diversité dans une société pluraliste », la professeure au département des...
Immigrants de deuxième génération « Un Québécois noir, maintenant ça existe », plaisante Jérôme Pruneau, ethnologue et directeur de l’organisme Diversité artistique Montréal (DAM). L...
Les médias, la diversité et l’estime de soi Les Oscars, les Jutras... Pourquoi la diversité culturelle et corporelle sont-elles importantes? Les médias participent à la construction sociale, mêm...
Les garçons aussi ont le droit de pleurer « Les garçons aiment le soccer », « Les hommes sont forts », « Un gars, ça ne pleure pas ! ». Les clichés masculins mènent encore la vie dure aux garç...

Commentaires

Laisser un commentaire