09
Fév
Planète Famille : découvertes de la semaine du 5 février
Planète Famille : découvertes de la semaine du 5 février

Que se passe-t-il sur la Planète Famille cette semaine? Du rose pour les garçons, du bénévolat en famille, des hommes qui gèrent la maternité, ibuprofène et grossesse et jeunesse autochtone.

Voici ce qui a retenu notre attention durant la semaine du 5 février 2018.

Rose pour les garçons?

Saviez-vous qu’au 19e siècle, le rose était associé aux garçons et le bleu aux filles? Dans une capsule de Origin of Everything, on retrace d’où vient cette habitude d’habiller nos petites filles en rose et nos garçons en bleu.  On se rend compte que c’est une mode qui est apparue au temps des baby-boomers et promue par les grands magasins. Avant, les parents voulaient des vêtements pratiques et ne se souciaient pas vraiment de l’identification des genres à travers les vêtements. Les robes blanches étaient la norme.  C’était plus pratique pour changer les couches, pour l’entretien et, surtout, ça se passait d’un enfant à l’autre, peu importe le sexe.

- partenaire -

À lire aussi : Les garçons ont aussi le droit de pleurer



Bénévolat en famille

Vous cherchez une activité gratuite et enrichissante durant la semaine de relâche? La Société Saint-Vincent de Paul invite les familles de la région de Montréal à offrir de leur temps pour aider les gens dans le besoin.  C’est une bonne occasion de sensibiliser les enfants aux besoins des plus démunis tout en s’amusant.


À lire aussi : Les roches de la gentillesse


La maternité, une affaire d’homme?

Dans une entrevue à l’émission Samedi et rien d’autre, à Radio-Canada, l’historienne Emmanuelle Friant aborde la grossesse, l’accouchement et l’allaitement en explorant le rôle que les hommes ont joué dans les six derniers siècles. Que ce soit les médecins, les religieux et les maris, les hommes ont longtemps dicté les règles de la maternité.  Les femmes font des enfants selon la volonté de leurs maris en suivant les règles dictées par l’Église. Les médecins deviennent les spécialistes de l’accouchement et de l’allaitement.

L’historienne présentera ce printemps une série de conférences sur le sujet dans le cadre des Belles soirées de l’Université de Montréal.


À voir aussi : 

Capsule historique sur l’allaitement

Capsule historique sur la présence des pères à l’accouchement


Ibuprofène et grossesse

Nous savons que la grossesse amène son lot de petits désagréments. Les maux de tête sont fréquents. Le Devoir a publié les résultats d’une étude sur la consommation d’ibuprofène durant la grossesse. Cette étude révèle que la prise de ce médicament peut entraîner la réduction du nombre d’ovules chez les fœtus femelles. Une première étude avait également démontré la malformation des organes génitaux chez les fœtus mâles.


À lire aussi : Non, les multivitamines ne sont pas une dépense inutile!


La jeunesse autochtone

Les injustices vécues par les jeunes autochtones font l’objet d’une série d’articles publiés dans La Presse. Les évacuations médicales des enfants vers le sud sans la présence d’un parent sont dénoncées à la fois par des médecins et des membres de la communauté inuite. Faute de place dans l’avion médical, les parents doivent se rendre par leurs propres moyens, souvent des heures, voire des jours plus tard au chevet de leur enfant.

À Lac-Simon, la DPJ est comparée aux pensionnats. On dénonce le déracinement des enfants autochtones qui sont sous la protection de l’État. Planète F avait d’ailleurs rencontré des membres de la communauté de Lac-Simon en 2014 à ce sujet. L’adoption coutumière est la pratique proposée par cette communauté autochtone. Plutôt que de déraciner les jeunes autochtones, on pourrait compter sur la famille élargie. Cette dernière peut jouer un rôle important dans la sécurité culturelle.

Et ce que vous avez manqué sur Planète F cette semaine

Pourquoi protéger l’identité numérique des jeunes? 

Protéger identité numérique enfants ados

Une tournée de sensibilisation à la protection des renseignements personnels et de la vie privée est en cours dans les écoles secondaires du Québec. Cette tournée est d’autant plus importante maintenant que les outils numériques sont de plus en plus utilisés en classe à des fins éducatives. Exercices en ligne, applications éducatives, blogues… les renseignements personnels de nos écoliers sont-ils bien protégés?

Sexualité chez l’enfant : jeu ou agression?

Sexualité enfant jeu agression

Avez-vous déjà surpris votre enfant de 5 ans en pleine exploration de son corps avec un ami? La sexualité existe aussi chez les jeunes enfants. Leur éveil sexuel passe entre autres par la découverte de leur corps, des sensations, de la différence entre les garçons et les filles. La curiosité sexuelle fait aussi partie de leur développement. Mais, parfois, ce ne sont pas que des jeux d’enfants..

Devoirs interdits en France : mythe ou réalité?

Made in France

Officiellement, cela fait 62 ans que les écoliers français ne sont plus censés recevoir de travail écrit à faire à la maison. Réservée à l’école primaire, cette interdiction n’a pourtant jamais été appliquée, et ce, malgré les nombreux rappels à l’ordre de l’institution scolaire.

Également sur Planète F
Avoir des enfants sur le tard C'est lors de l'annonce de la grossesse de Patricia Paquin en août dernier que le débat s'est enflammé sur les réseaux sociaux. Avoir des enfants « su...
« Sois un homme » : des paroles dommageables pour les garçons « Sois un homme » pourrait être la phrase la plus dangereuse qu’on puisse dire à un petit garçon. Rejeter l’empathie, prôner la force du sexe masculin...
Planète Famille : les découvertes de la semaine Tous les jours, notre équipe de collaborateurs défriche l’actualité #famille et #parentalité. On aimerait pouvoir tout vous partager sur notre page Fa...
Un frein de langue qui dérange Un dossier de La Presse appelé "Opérer bébé pour allaiter", porte sur la frénotomie, une intervention pour couper le frein de langue, une membrane sou...
Bâtir des relations entre Autochtones et non-autochtones Lors du forum Tous pour eux, une allocution d’ouverture a fait beaucoup parler. Celle de Deborah Delisle, directrice du centre Step by Step Child and ...
Les garçons aussi ont le droit de pleurer « Les garçons aiment le soccer », « Les hommes sont forts », « Un gars, ça ne pleure pas ! ». Les clichés masculins mènent encore la vie dure aux garç...

Commentaires

Laisser un commentaire