22
Mai
Photo : Réseau pour un Québec Famille
Pour réfléchir à un véritable Québec Famille
Pour réfléchir à un véritable Québec Famille

Près de 400 personnes issues du secteur de la famille étaient réunies pour discuter lors du premier Sommet de la famille à Saint-Hyacinthe les 14 et 15 mai dernier.

Intervenants, professionnels, élus, représentants des parents dans les organisations : tous souhaitaient réfléchir à ce dont les familles ont vraiment besoin, à l’aube de la campagne électorale provinciale.

L’objectif de ce Sommet de la famille? « Identifier les besoins des familles, imaginer des mesures concrètes et insuffler une vision d’ensemble de la famille », explique en ouverture Raymond Villeneuve, président du Réseau pour un Québec Famille, réseau organisateur de l’événement.

- partenaire -
Sommet de la famille

Raymond Villeneuve, président du Réseau pour un Québec Famille

« Le Sommet de la famille souhaite réfléchir à une société plus bienveillante où nous pourrons nous occuper mieux de nos enfants, de nos aînés. Pour dire qu’on aura un véritable Québec Famille », martèle-t-il.

Opération séduction

En ouverture du Sommet, le ministre de la Famille, Luc Fortin, annonçait 10 millions de dollars par année pour soutenir la mission des organismes communautaires famille (OCF). La salle, où il y avait une majorité de travailleuses provenant des maisons de la famille qui sont des OCF, a salué cette annonce d’une ovation debout. Depuis plusieurs années, les OCF demandent un financement récurrent pour assurer leurs actions et répondre aux besoins croissants des familles.

Cette annonce a tout de même reçu son lot de critiques dans les couloirs du Sommet. La rigueur budgétaire de la première moitié du mandat du gouvernement libéral a laissé des traces dans le financement des organismes communautaires famille.

En février dernier, une pétition de 30 000 signatures était déposée à l’Assemblée nationale pour réclamer un réinvestissement de 475 millions de dollars qui aiderait les 4000 organismes communautaires du domaine de la famille, de la santé et des services sociaux, de l’éducation, de l’immigration et de la défense de droits.

La famille sera au centre de la prochaine campagne électorale avec les nombreuses annonces des dernières semaines. Lors de ce rassemblement, on a d’ailleurs pu voir des représentants des principaux partis politiques venus écouter les revendications des organisations du secteur famille : Véronique Hivon du Parti Québécois et Geneviève Guilbault de la Coalition Avenir Québec.


À lire aussi : Faites des enfants, qu’ils disent


Réflexions et propositions

Les participants du Sommet étaient appelés à réfléchir en petits groupes sur les quatre grands rôles que joue la famille dans la société : le rôle économique, le rôle social, le lien avec la communauté et la transmission des valeurs et de l’identité.

Ce grand Sommet se veut le début d’une conversation où les acteurs, intervenants et parents puissent vraiment rêver d’un Québec où les familles se sentiront écoutées, entendues et comprises. Et ce sera aux politiciens d’écouter, d’entendre et de comprendre les réels besoins des familles afin d’élaborer une politique familiale provinciale en accord avec ces besoins.

Près de 300 propositions ont émané des neuf ateliers. Ces propositions seront colligées dans un cahier qui sera acheminé aux participants du Sommet d’ici la fin juin. Un suivi sera aussi assuré auprès des partis politiques pour mieux répondre aux besoins du milieu de la famille.

Et les parents?

Un panel de quatre parents a conclu le Sommet après les ateliers et la mise en commun des propositions. Ils étaient enchantés d’être consultés. Et ils en avaient long à dire. Leur message est clair : « Les familles sont les meilleures pour dire ce dont elles ont besoin. Écoutez-les! »


Le prochain dossier de Planète F portera sur les élections et la famille. À découvrir en septembre, pour abonnés seulement

Également sur Planète F
Lancement de la Semaine québécoise des familles La voix des parents est entendue lors de la Semaine québécoise des familles. Avant les colloques inversés qui se tiennent mardi et mercredi, le lancem...
Sommet de la famille : pour mieux soutenir les familles Le premier Sommet de la famille « Pour un véritable Québec Famille » se tiendra les 14 et 15 mai prochains à St-Hyacinthe, à l’occasion de la Semaine ...
Le parent au centre de l’expérience C'est une première que le Réseau pour un Québec Famille se mouille dans un mémoire, une prise de position pour les parents. Déposé aujourd'hui à la Co...
De quoi les familles ont-elles besoin? Les familles ont besoin d’être mieux épaulées. Un meilleur soutien qui commence par des mesures concrètes et des services disponibles au moment où les...
Élections 2014: Les promesses pour les familles À quelques jours des élections, voici un bref aperçu de ce que promettent les quatre principaux partis aux familles québécoises. CAQ: -Baisser les...
Comment expliquer la victoire de Trump aux enfants? Pour des milliers de femmes et de parents américains, cette semaine, le pire est arrivé. C’est avec la mine déconfite et pleine d'appréhension qu’ils ...

À propos de Mariève Paradis

Éditrice et cofondatrice, Mariève est journaliste indépendante depuis 2005. Elle travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012.

Commentaires

Laisser un commentaire