06
Juin
Photo : AdobeStock
Bibliothèques, alliées des parents dans la réussite scolaire
Bibliothèques, alliées des parents dans la réussite scolaire

Considérés comme premiers « éducateurs » de leurs enfants, les parents se retrouvent parfois démunis devant la tâche. Les bibliothèques publiques offrent plusieurs ressources pour aider les familles tout au long du parcours scolaire.

L’éducation fait partie des quatre missions – avec l’information, la culture et l’alphabétisation – conférées aux bibliothèques publiques par l’UNESCO. « Depuis plusieurs années, les bibliothèques tentent de faire reconnaître la mission d’éducation », mentionne d’emblée Ève Lagacé, directrice de l’Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ).

En 2016, dans le cadre de la consultation publique sur la réussite éducative du gouvernement québécois, l’Association a déposé un mémoire intitulé « Les bibliothèques publiques : au cœur de la réussite éducative des Québécois ».

- partenaire -

« Ce manque de reconnaissance est en partie lié à l’historique des bibliothèques québécoises étroitement associé aux loisirs culturels, à la lecture de détente et de divertissement, mais aussi en raison du contexte d’apprentissage informel duquel elle est issue. Pourtant, il est avantageux pour toute la communauté de voir les bibliothèques publiques comme les partenaires naturels des écoles », peut-on lire dans le mémoire.

« Au Québec, on a de la difficulté à incarner la mission d’éducation, notamment en raison de la gouvernance des bibliothèques. »

– Ève Lagacé, directrice de l’Association des bibliothèques publiques du Québec

Même si les bibliothèques publiques sont sous l’égide des municipalités, la plupart des élus municipaux croient que le volet « éducation » relève plutôt du budget du ministère de l’Éducation ou des commissions scolaires, explique la directrice de l’ABPQ.

Cette dernière constate néanmoins un vent de changement au sein des administrations municipales. « Depuis quelques années, les municipalités ont mis en place des moyens pour être davantage au service des familles, et les bibliothèques reviennent en force pour incarner cette mission-là. »


À lire aussi : Les municipalités au service des familles


Favoriser la littératie familiale au royaume des livres

Bien que l’offre de service des bibliothèques varie d’un établissement à l’autre, de multiples ressources existent déjà pour les familles. Ève Lagacé cite quelques initiatives, comme la bibliothèque de Repentigny qui offre de l’aide aux devoirs, les activités Biblio-Jeux, développées par des orthophonistes pour stimuler le développement du langage, le programme Une naissance, un livre, les clubs de lecture, les animations dans les parcs en été et l’heure du conte, un incontournable dans presque toutes les 1055 bibliothèques publiques de la province.

Mais les bibliothèques souhaitent aller plus loin dans leur soutien aux familles, affirme Ève Lagacé. Les Rendez-vous des bibliothèques publiques du Québec, qui rassemblaient de nombreux représentants des bibliothèques les 24 et 25 mai derniers à Montréal, portaient d’ailleurs sur cet enjeu.

Selon Ève Lagacé, un programme de littératie familiale, inspiré par le programme américain Every Child Ready to Read, est dans les cartons de l’ABPQ. Celui-ci prendra la forme d’ateliers en bibliothèques et de trousses pour soutenir les parents dans leur rôle de premier « éducateur » de leurs enfants. « L’objectif est d’outiller le parent pour qu’il puisse continuer le travail à la maison », précise-t-elle.

Les bibliothèques publiques attendent un financement du ministère de l’Éducation pour déployer ce programme de littératie familiale à l’échelle de la province. Cette somme s’inscrit dans le cadre de la Stratégie 0-8 ans du gouvernement du Québec pour appuyer la réussite éducative des jeunes.


À lire aussi : De l’aide pour les troubles du langage


Un pont entre l’école et la famille

Le rôle éducatif de la bibliothèque ne remplacera pas celui de l’école. Mais elle agit comme son prolongement, notamment lors de la période estivale. « Si les enfants lisent 3 ou 4 livres durant l’été, c’est suffisant pour ne pas perdre les acquis pendant l’été », souligne Ève Lagacé.

Les bibliothèques sont également un repaire pour plusieurs jeunes, puisqu’elles se retrouvent en dehors de l’école et ne sont pas associées à la performance académique.

Les bibliothèques constituent souvent le pont manquant entre les nouveaux arrivants et l’école, indique la directrice. « La bibliothèque est bien positionnée pour accompagner les familles immigrantes, qui se retrouvent parfois démunies face au suivi à faire avec l’école au quotidien. » Ainsi, les parents, qu’ils soient nouveaux arrivants ou pas, y trouvent des outils pour renforcir leur sentiment de compétence parentale.


À lire aussi : Je suis un rat de bibliothèque

Également sur Planète F
Lettre ouverte : la communication et le langage à la base de la réussite éd... Texte collectif : les signataires* sont membres du Groupe de travail montérégien – Orthophonie et développement du langage. Les données sur les tau...
Les consultations publiques sur la réussite éducative attendent l’opi... « Ce qui nous horripile dans l'exercice, c'est que c'est faux de prétendre qu'on va entendre le personnel de l’éducation », affirme Louise Chabot, pré...
8 idées pour contrer le décrochage scolaire Le décrochage scolaire est aujourd’hui en baisse au Québec. Plusieurs idées sont testées par les enseignants, les associations et par le gouvernement ...
« Lire avec fiston » : conjuguer la lecture au masculin Concilier livres et figures masculines pour favoriser la lecture chez les garçons, c’est le projet de Lire avec fiston, qui fête ses 10 ans cette anné...
De l’aide pour les troubles du langage Le manque de ressources et les longues listes d’attentes poussent les parents à se tourner vers le privé lorsqu’ils suspectent un trouble de langage c...
Planète Famille : découvertes de la semaine du 19 février Quoi de neuf sur la Planète Famille? Résilience et empathie comme vecteur de réussite, impacts financiers de l'allaitement, cohabitation intergénérati...

Commentaires

Laisser un commentaire