26
Mai
Donner une voix aux familles
Donner une voix aux familles

logo-rqfEn raison de leur importance sociale mais aussi économique – les dépenses des ménages, donc principalement des familles, représentent 58 % du PIB au Canada selon l’indice de la Banque mondiale – les familles méritent qu’on leur prête une voix forte pour réclamer des politiques publiques mieux adaptées à leurs réalités.

Les familles sont stressées, exténuées. Particulièrement celles qui ont des jeunes enfants. L’étude Pespectives parents de l’ISQ réalisée en partenariat avec Avenir d’enfants parents révélait en mai dernier que 58 % des parents d’enfants de 0 à 5 ans avaient l’impression de courir toute la journée et que 35 % se sentaient littéralement épuisés à l’heure du souper.

Ce constat frappe mais ne surprend guère. La famille, première intervenante en chef pour toutes les questions d’éducation, de santé, de loisir, d’entraide, véritable pivot dans la livraison des services aux citoyens, en a drôlement plein les bras. Car elle n’est pas que la première intervenante, elle est aussi la dernière. Lorsque les services sont coupés ou n’existent tout simplement pas, la famille reste le dernier rempart de solidarité et de compassion.

- partenaire -

Les réalités des familles ont profondément changé depuis 30 ans, mais ces dernières ont souvent l’impression que les services tardent à s’adapter. Une des grandes difficultés, c’est que nos politiques publiques sont souvent conçues en fonction de certaines « clientèles » – par exemple, les enfants, les mères, les travailleurs, les aînés – alors que les familles ont des besoins qui leurs sont spécifiques, qui dépassent la simple addition de ceux des individus qui les composent.

Pour amener nos décideurs à mieux comprendre ces réalités, pour les amener à reconnaître la famille comme une « clientèle » prioritaire, le Réseau pour un Québec Famille s’est donné comme mission de devenir la voix des familles en faveur de politiques publiques mieux adaptées.

Ce numéro historique du magazine Planète F, seul média québécois entièrement consacré aux enjeux sociaux de la famille, est lancé à l’occasion de la Semaine québécoise des familles. Ce lancement n’aurait pu mieux tomber. Le Réseau pour un Québec Famille a choisi de donner cette année une toute nouvelle impulsion à cet événement en l’orientant vers la réflexion et le contenu. Du 15 au 21 mai, une série d’activités prendront place pour donner la parole aux familles de toutes les régions du Québec. Nous voulons vous entendre sur les enjeux qui vous touchent.

Et ils sont nombreux. Conciliation travail-famille et réforme de la loi sur les normes du travail. Politique nationale sur la réussite éducative. Reconfiguration des services en soutien à la petite enfance avec la fin du partenariat Avenir d’enfants prévue en 2019. Reconnaissance et valorisation du rôle des aînés. Participation égalitaire des mères et des pères. Pour n’en énumérer que quelques-uns.
La table est mise.


*Cet article a été écrit par Raymond Villeneuve et Marie Rhéaume

Respectivement président et directrice générale du Réseau pour un Québec Famille

Commentaires

Laisser un commentaire