05
Avr
La porte-parole du Salon Maternité Paternité Enfants, Marie-Élaine Thibert, est maintenant une entrepreneure et une mère accomplie.
Maternité, inspiration et entrepreneuriat
Maternité, inspiration et entrepreneuriat

Depuis quelques années, les mères entrepreneures s’imposent dans le monde des affaires. Selon Statistiques Canada, 47% des PME sont désormais lancées par des femmes, dont la majorité sont mères. Pour plusieurs, c’est le congé de maternité qui leur donne le temps de rêver, et c’est la conciliation travail-famille qui fait carburer ce rêve.

Entretien avec Marie-Élaine Thibert, que l’on connait comme chanteuse et qui est aujourd’hui également entrepreneure et porte-parole du Salon Maternité Paternité Enfants.

- partenaire -

Planète F : Tu as récemment ajouté la corde de femme d’affaires à ton arc. Comment c’est arrivé ?

Marie-Élaine Thibert : Cela n’est pas arrivé avant la venue de mon enfant, ça c’est sûr ! C’est parti d’un besoin et c’est surtout ma fille qui m’a inspirée pour ma collection. J’ai commencé par produire le disque des berceuses parce que je ne trouvais rien à mon goût, puis j’ai développé toute la collection Marie Marie qui entoure la routine du sommeil.

C’est aussi grâce au Salon Maternité Paternité Enfants dont je suis marraine depuis 4 ans. Chaque année, je me promène au salon et je vois des parents qui ont lancé une entreprise, qui l’ont fait en famille. C’est très inspirant, ça donne envie de se lancer aussi.


Planète F : Est-ce qu’être entrepreneure ça s’apprend, un peu comme être parent ?

Marie-Élaine Thibert : Pas exactement. Être parent, c’est vraiment plus naturel. Tu n’as pas le choix de t’occuper de ton enfant quand il pleure, c’est émotif. Tu donnes de l’amour, tu lis des articles, tu peux t’informer et suivre ton instinct. Pour être entrepreneure je pense il faut surtout que tu sois rendu à un stade de ta vie où tu es responsable, passionnée, disciplinée et prête à te dévouer. Tu dois te dire : « je vais faire ma vendeuse, ma comptable et mon service à la clientèle » ! Une chose est sûre, ça prend de la passion !

Planète F : Est-ce que tu trouves que l’entrepreneuriat t’offres une meilleure conciliation travail-famille ?

Marie-Élaine Thibert : Durant la dernière année, j’ai laissé de coté la scène et les spectacles et ça faisait mon bonheur. Pour mon entreprise, je fais tout moi-même. Aller voir les couturières, faire les appels, etc. Mais je fais tout ça au moment qui me convient. C’est vrai que c’est un gros avantage pour la famille.

De toute façon, je n’aurais pas pu lancer mon entreprise en étant chanteuse à temps plein. Je me dis que ça fait 13-14 ans que je suis sur scène, je n’ai jamais arrêté. Je vais tout simplement revenir en force un peu plus tard !

Planète F : Selon toi, pourquoi est-ce que tant de parents se lancent en affaires ?

Marie-Élaine Thibert : Nos enfants nous inspirent, je pense que c’est surtout cela pour tous les couples qui lancent des produits pour enfants. Quand on devient parent, ça nous rend un peu gaga. On vit plus juste pour nous ! On vit vraiment pour nos enfants, on veut ce qu’il y a de meilleur pour eux. Ceux qui ont la fibre entrepreneuriale vont naturellement voir un potentiel là-dedans, parce que c’est ce qui les inspire. Les parents sont les meilleurs pour aller au-devant des besoins de leurs enfants. Ils se demandent : « Qu’est-ce que j’aimerais qu’ils aient ? » Puis ils le créent, pour eux et pour les autres!

Commentaires

Laisser un commentaire