18
Déc
Izabel Vadnais et Chantal Trudel, fondatrices du Salon de l'apprentissage
Salon de l’apprentissage : se réunir pour réussir
Salon de l’apprentissage : se réunir pour réussir

Maternité, tout-petits, enfance, famille… Nombreuses sont les foires destinées aux besoins des bambins. Mais qu’en est-il pour les élèves du primaire et du secondaire? Un duo d’intervenantes en éducation lance un nouveau rendez-vous en faveur de la réussite scolaire.

Dans les groupes de parents sur les réseaux sociaux ou dans les discussions entre enseignants, les mêmes questions reviennent sans cesse. Où puis-je trouver tel matériel pour ma classe? Connaissez-vous quelqu’un qui pourrait aider mon enfant?

En éducation scolaire, parents et enseignants sont souvent à la recherche de ressources. Selon Izabel Vadnais, orthopédagogue et entrepreneure, les ressources disponibles foisonnent; mais elles ne sont pas toujours bien connues.

- partenaire -

Afin de remédier à cette situation, l’orthopédagogue a mis sa carrière sur pause de janvier à août 2017. Elle et sa partenaire d’affaires Chantal Trudel, entrepreneure et ancienne intervenante famille, ont bâti le tout premier Salon de l’apprentissage au Québec : un nouveau rendez-vous complètement gratuit consacré à la promotion des ressources éducatives.

Le réseautage de l’apprentissage

Rares sont les familles qui n’ont jamais vécu d’inquiétudes concernant l’apprentissage. Les deux instigatrices, elles-mêmes parents, en sont tout à fait conscientes. « On a tous besoin d’aide à un moment dans un parcours scolaire et ce n’est pas toujours pour des difficultés d’apprentissage », note Izabel Vadnais, maman d’une adolescente. Elle cite la douance, ou encore l’anxiété de performance, dont sa fille a souffert. Deux des fils de Chantal Trudel ont quant à eux dû composer avec la dyslexie et le trouble du déficit de l’attention.

Qu’il s’agisse d’intervenants qui accompagnent leurs enfants ou des jeux, livres et autre matériel éducatif, les parents accordent beaucoup d’importance au choix de ces ressources, constate Izabel Vadnais, qui cumule plus de 25 ans d’expérience en éducation. « Les parents aiment avoir des références quand ils s’adressent à de nouveaux professionnels pour se sentir en confiance », illustre-t-elle.

Le Salon de l’apprentissage, qui se déroulera les 21 et 22 avril 2018 à la Place Bonaventure à Montréal, permettra exactement cela : « Ici, poursuit-elle, ils vont pouvoir parler directement aux psychologues, orthopédagogues et autres professionnels ou essayer le matériel éducatif afin de voir si ça répond vraiment aux besoins de leurs enfants. » Les enseignants et autres professionnels de l’éducation à la recherche d’outils, de matériel et de ressources y trouveront aussi leur compte.

Ouvert aux familles, le Salon de l’apprentissage couvrira six thématiques : de la technologie à la littérature jeunesse, en passant par la didactique et les activités qui favorisent le bien-être de l’enfant – comme le yoga ou la danse –, sans oublier le matériel ergonomique – du mobilier favorisant le développement de l’enfant – et les fournitures scolaires. Des ateliers et conférences sont également au programme.

Que les parents découvrent des ressources intéressantes et que naissent des partenariats entre les entrepreneurs et les acteurs de l’éducation présents, voilà ce qu’espère le duo de mamans à l’origine du Salon de l’apprentissage. « Ce serait beau que nous puissions tous collaborer pour que les enfants en sortent gagnants… », rêve à voix haute Izabel Vadnais. À suivre en avril prochain!

Pour en savoir plus : www.salondelapprentissage.ca

Ce texte est commandité par le Salon de l’apprentissage. 

Commentaires

  1. Chantal Trudel

    Génial! Merci pour l’article. Visitez-nous au http://www.salondelapprentissage.ca pour ne rien manquer de nos nouvelles !

Laisser un commentaire