10
Oct
Notre rôle de parent-citoyen
Notre rôle de parent-citoyen

La campagne électorale démarre dans toutes les municipalités du Québec. Les pancartes sont visibles un peu partout. Je ne sais pas si c’est le cas chez vous, mais mes enfants posent de plus en plus de questions…

Prendre le temps de leur expliquer ce qu’est une élection peut sembler un peu farfelu. On peut se dire qu’ils sont jeunes. Qu’ils ne comprennent pas la démocratie. Que ce sont des affaires d’adultes. Qu’il faut les laisser être des enfants… Malgré tout, je reste persuadée que l’engagement citoyen est une affaire de famille.

- partenaire -

Mon rôle de parent-citoyen est important parce que les enfants apprennent tout d’abord par imitation. Ils nous voient agir, faire des choix, et ils nous observent avec une grande admiration. C’est pourquoi j’insiste auprès des miens pour leur expliquer des concepts de base, comme celui des élections. La façon dont je m’y prends n’est peut-être pas parfaite… Mais mon effort amène des discussions fort intéressantes!

Avec des mots simples (et non simplistes), je leur explique que les pancartes appartiennent à des gens qui ont levé la main pour devenir les chefs, afin de prendre des décisions qui seraient bénéfiques pour le plus grand nombre de personnes de la ville. Et qu’on devra bientôt voter pour la personne qui nous semble la meilleure pour décider en notre nom.

Rapidement, les questions du genre « est-ce que moi, je peux avoir une pancarte? » surgissent. Bien sûr, pouvoir décider semble très attrayant à quatre ans!

Donner l’exemple

J’avais cinq ans quand mon père s’est lancé en politique. Je me souviens à quel point le jour de l’élection était une journée importante. On s’habillait chic et on allait voter tôt. En famille. Je pense vraiment que ç’a marqué mon imaginaire d’aller voter avec mes parents.

Tout récemment, Marie Grégoire parlait justement du rôle des parents dans la démocratie à la matinale Gravel le matin de Radio-Canada. En commentant le référendum de la Catalogne, elle soulignait l’importance d’inclure les enfants dans ce processus électoral.

« Il fut un temps où le personnel de votation était plus dur et ne laissait pas entrer les enfants dans l’isoloir avec nous. Le vote devait se faire par la personne seulement. Moi j’ai souvent amené mon fils voter. Et c’est un premier geste de démocratie qu’on fait ensemble. Les parents sont un modèle extraordinaire de démocratie. »

Marie Grégoire, Gravel le matin, 2 octobre 2017. 

C’est à l’école aussi que les jeunes peuvent trouver un exemple d’implication. Certains jeunes réussissent même à convaincre leurs parents d’aller voter aux élections après avoir appris l’importance de la chose à l’école!

Les familles au cœur de politiques municipales

Il y a d’ailleurs beaucoup à s’intéresser dans cette élection municipale. Parce que de plus en plus de politiques familiales proviennent du niveau municipal.

Le Carrefour d’action municipal famille propose d’ailleurs des pistes de réflexions pour aider les parents de jeunes enfants à poser des questions aux candidats aux élections municipales.

  • Comment pourriez-vous développer le réflexe « tout-petits » dans l’ensemble de votre offre de services (aménagement du territoire, sport et loisirs, etc.)?
  • Que comptez-vous mettre en place pour soutenir les familles?
  • Qu’avez-vous prévu pour les tout-petits dans votre plateforme électorale?
  • Comment votre municipalité pourrait-elle maximiser le travail de ses services afin d’être le plus complémentaire possible avec les autres organisations de la collectivité (ex. : CPE, écoles, etc.)?
  • Comment soutenez-vous déjà ou comptez-vous soutenir les organismes enfance famille de votre territoire?
  • Comment comptez-vous améliorer la qualité de vie (logement, sécurité, transport, etc.) des enfants de votre municipalité?

Le mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec propose aussi un guide fort instructif sur les élections. Bien vulgarisé, il permet de mieux comprendre comment les élections municipales ont un impact sur nos vies.

Lorsque vous aurez un candidat aux élections municipales devant vous, prenez le temps de lui poser quelques questions. Et encouragez vos enfants, à qui vous aurez vulgarisé les principes de la démocratie, à formuler ce qu’ils aimeraient demander au monsieur ou à la madame sur la pancarte!

Parce que la famille, c’est un réel enjeu de société!

 

À propos de Mariève Paradis

Éditrice et cofondatrice, Mariève est journaliste indépendante depuis 2005. Elle travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012.

Commentaires

Laisser un commentaire