07
Nov
Vie d’aréna : Hockey, parents et amitié
Vie d’aréna : Hockey, parents et amitié

La fête de l’Halloween est passée. Les premières parties du calendrier régulier de hockey sont aussi derrière nous. L’horaire des premiers tournois se pointe à l’horizon. Déjà, vous avez un aperçu du genre de saison que vous aurez : une saison de victoires où le sourire sera accroché sur les lèvres de tous les hockeyeurs et de tous les parents ou encore une saison où les efforts devront se faire sentir, parce que, de toute évidence, ce ne sera pas facile.

Le destin

Un évènement hors de mon contrôle m’empêche actuellement d’assister aux pratiques et aux parties de mes enfants. C’est donc du confort de mon divan que je vis les premières parties de hockey de la saison de Princesse et Coco. Pour une hockey mom comme moi, je vous avouerais que je dois sécher mes larmes chaque fois que je manque un rassemblement d’aréna. Les enfants n’ont manqué aucun évènement et ne se doutent peut-être même pas que leur maman est chamboulée de les voir partir à chacune de leur partie.

- partenaire -

Consolation

Ce qui me réconforte, c’est que je suivrai chacune des parties où je suis absente « comme-si-j’y-étais ». Dans chaque aréna, il y a une maman ou un papa qui me donne des nouvelles de la partie. Une description des points, des punitions, du temps restant, des efforts de chacun et chacune. Merci Mireille. J’ai même reçu une vidéo où ma Princesse réalise une montée digne de mention et fait un tir top-net qui permet à son équipe de prendre les devants dans la partie. Merci Mélanie. Puisque Mari ne peut se diviser entre les engagements de Princesse et Coco, je me console en sachant fermement que ma fille est entre bonnes mains quand nous la confions à d’autres parents de son équipe. Merci Aubert. Merci Marie-Claude.

Le hockey, un mode de vie?

Le hockey, c’est un mode de vie pour nos enfants. Un sport qui leur exige discipline, équilibre de vie, constance, persévérance. Mais qu’en est-il pour nous, les parents ? Le hockey, c’est aussi un mode de vie pour nous. D’abord, pour organiser notre horaire : pratique à 17 h, partie à 50 kilomètres de la maison vers l’est pour un et à 75 km de la maison vers l’ouest pour l’autre. Et le petit dernier, il va avec qui ? Combien de parents planifient leurs activités familiales en fonction des horaires d’aréna? L’épicerie? On la fera entre deux parties, à 30 km de la maison!

Amitiés bien au-delà du hockey

Ma convalescence est tout de même réconfortante. Parce que bien au-delà du hockey, des amitiés se développent au sein des parents. Une deuxième famille, qu’on ne choisit pas toujours, mais avec qui nous développons des liens, des objectifs, des souvenirs. Les années passent et les amitiés demeurent. Plus le temps passe et plus notre cercle d’amis compte des parents d’aréna! Même quotidien, même intérêt, même mode de vie. Et quand on est moche et absent de l’aréna, ces parents prennent de nos nouvelles, nous font oublier notre état et nous font sourire. De l’appel de l’entraîneur de Princesse aux messages de mes hockey mom préférées, vos attentions me font du bien. Merci Jérôme. Merci Suzie, Marie-Hélène, Sandra, Nancy, Julie et toutes les autres. Mon cœur est avec vous! J’ai hâte de refaire une placote d’aréna avec vous!

À propos de CynthiaParadis

Originaire de Mont-Joli, dans le Bas St-Laurent, Cynthia habite Sainte-Luce, tout près de sa ville natale. Elle s'est expatriée pour ses études pendant 7 ans à Montréal. Elle est revenue à ses origines il y a 16 ans. Mère de trois enfants de 11, 8 et 2 ans, elle est aussi pharmacienne dans un établissement de santé du Bas-Saint-Laurent. D’entraîneure de patinage de vitesse à présidente du conseil d’administration d’un CPE ou d’une Fondation d’école, elle donne de son temps aux organisations que ses enfants fréquentent.

Commentaires

Laisser un commentaire