28
Fév
10 questions sur le TDAH
10 questions sur le TDAH

Je croyais que tout avait été écrit sur le TDAH… Jusqu’à ce que je mette la main sur le livre de Benoît Hammarrenger.

Ce neuropsychologue signe ce qui est selon moi LE livre à lire sur le trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité.

L’automne dernier, les Éditions Midi trente lançaient une nouvelle collection de livres intitulée « 10 questions sur… ». Y figurent trois titres qui abordent l’anxiété, l’automutilation et le TDAH.

- partenaire -

10 questions sur le TDAHParlons TDAH

J’ai souri plus d’une fois durant ma lecture de 10 questions sur… le TDAH chez l’enfant et l’adolescent. Sourire de joie, de bonheur, de fierté, parfois presque de vengeance lorsque j’ai lu des passages tels que : « Le sucre n’entraîne en fait aucun changement de comportement chez les enfants. Bien sûr, ils peuvent être un peu plus excités parce qu’ils sont heureux d’avoir mangé quelque chose qu’ils aiment, mais aucun mécanisme neurologique, métabolique ou biologique n’associe la consommation de sucre à une augmentation de l’agitation chez l’enfant. »

Ou, encore mieux : « Aucune donnée ne montre de lien entre la maladie cœliaque et le TDAH. » Ou encore : « 76 % des traits d’inattention, d’hyperactivité et de désinhibition seraient attribuables à la génétique. »

Je parie que si vous avez un enfant qui vit avec le TDAH ou que vous-même en êtes affecté, le nom d’au moins une personne vous est venu en tête en lisant ces extraits… Et vous avez soudainement envie de lui offrir ce livre pour mettre fin aux préjugés qu’elle vous a lancés. Et je gage même que son jugement était accompagné d’une pseudo étude sortie d’on ne sait où! Sachez que toutes les études sont répertoriées à la fin de ce livre. De vraies études.

Toute la collection « 10 questions sur… » fournit de l’information qui permet de mettre fin aux préjugés, aux jugements faciles. Les livres s’adressent autant aux parents qu’aux intervenants. Dans le cadre de leur travail, ces derniers se butent aux particularités des enfants et des adolescents qui ont reçu un diagnostic de TDAH.

Mais vous pouvez également l’offrir en cadeau à ceux qui ont un grand besoin de parfaire leurs connaissances et qui auraient tout intérêt à se référer à des sources fiables. Conscientisation!

Une lecture accessible?

Les parents qui viennent de recevoir un diagnostic de TDAH pour leur enfant se retrouvent souvent dépourvus de repères et de connaissances. « Est-ce que je vais comprendre ou je vais avoir besoin d’un dictionnaire pour déchiffrer ce qui est écrit? », me demandent-t-ils d’emblée lorsque je leur recommande des lectures pour les accompagner.

Aucune crainte : la formule de la collection « 10 questions sur… » est simple, bien vulgarisée et même sympathique. J’apprécie particulièrement les guides qui regroupent de façon compréhensible de l’information scientifique et une expertise professionnelle sérieuse.

Apprendre que son enfant est différent vient parfois avec de l’anxiété chez les parents. Nous sommes inquiets pour son parcours scolaire et même pour son futur. Si, en plus, lorsque l’on tente de s’informer sur le sujet, il est complexe d’avoir accès à de l’information compréhensible, ce n’est rien pour nous rassurer. Malheureusement, un expert en santé mentale n’est pas nécessaire un bon communicateur…

Par contre, ceux que les Éditions Midi trente ont sélectionné pour la rédaction des ouvrages de la collection « 10 questions sur… » réussissent à clarifier des sujets complexes. De quoi permettre aux parents de mieux comprendre et d’accompagner adéquatement l’enfant ou l’adolescent qui en a besoin.

Opposition des couleurs Benoït HammarrengerRecommandation additionnelle

Benoît Hammarrenger est également l’auteur du livre L’opposition : Ces enfants qui vous en font voir de toutes les couleurs, également édité aux Éditions Midi trente. Je vous le recommande fortement si vous souhaitez comprendre et gérer les comportements d’opposition chez les enfants âgés de 4 à 12 ans.

Note : Je reçois beaucoup de livres chaque semaine en service de presse. Seuls mes coups de cœur ou ceux de mes enfants font l’objet d’une critique.

Également sur Planète F
Mon lait n’est pas une marque de yogourt Comment doit-on parler d’allaitement? C’est la question qui traverse chacune des contributions d’un tout nouvel ouvrage collectif sur la promotion de ...
Non, les multivitamines ne sont pas une dépense inutile! Une de nos lectrices a porté à notre attention un article qui circule abondamment en anglais et qui propage l’idée que l’achat de multivitamines pour ...
Familles LGBT : au delà des mythes Il y a pas si longtemps, au Québec, l’homosexualité ne s’accordait pas avec la possibilité d’avoir des enfants. En quelques décennies, l’homoparentali...
La vulgarisation scientifique à la rescousse des parents Être parent en 2016 peut parfois être un véritable casse-tête. À l’ère d’internet et des réseaux sociaux, qui comptent son lot de groupes dédiés à la ...
Vivre en ville et en famille Pas toujours facile pour les familles de vivre la vie métropolitaine. Plusieurs font pourtant de plus en plus le choix de s’installer et de faire son ...
Palmarès de livres : Beaux livres La légende de Louis Cyr 8 ans et plus Voici l’une des biographies les mieux faites disponibles sur le marché destinées à un jeune lectorat. Claire,...

À propos de Nadia Lévesque

Mère de trois enfants, Nadia Lévesque s’est fait connaître grâce à ses textes traitant de l’autisme de sa fille Ariane. Son empathie et sa facilité à se glisser dans le cœur des parents vivant la différence de leur enfant ont permis à plusieurs de ses textes de devenir viraux sur les réseaux sociaux. Femme de cœur et de tête à la fois, cette maman est maintenant connue pour ses opinions bien assumées et ses prises de position.

Commentaires

Laisser un commentaire