22
Avr
La césarienne pour augmenter les revenus des médecins?
La césarienne pour augmenter les revenus des médecins?

Des études aux États-Unis démontrent que des médecins sont attirés davantage vers les interventions obstétricales, dont la césarienne, pour des raisons pécuniaires. Est-ce possible au Québec?

En obstétrique, une intervention en entraîne souvent une autre et c’est pourquoi on parle de « cascade d’interventions » : la rupture des membranes, l’induction ou même la péridurale sont toutes des interventions qui sont susceptibles d’en entraîner d’autres, y compris le recours à la césarienne. Or, tous ces actes sont rémunérés à la pièce au Québec. Se peut-il que le mode de rémunération encourage le recours à la césarienne?

- partenaire -

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Également sur Planète F
Édito : Juger le jugement des parents La famille change et se transforme. Elle prend de plus en plus de place dans l'espace public. Alors qu'autrefois l'éducation des enfants se faisait de...
L’anxiété parentale, pire qu’avant ?   Les futurs parents semblent surveillés, scrutés dans leur choix et leurs décisions, aujourd’hui plus que jamais. Un peu comme si l’enfant à na...
L’éducation sexuelle à l’ère d’internet Cette chronique a été préparée pour Les Éclaireurs, émission de consommation et de santé à la Première Chaîne de Radio-Canada. L’éducation sexuelle, ...
À chacun son logement Chaque famille a ses priorités et ses obligations en terme d’habitation. Certaines familles préfèrent être locataires, alors que d’autres envisagent d...
Les racines et les ailes des étudiants immigrants « Il y a plus de bibliothèques ici qu’au Brésil », raconte Ricardo, un élève du primaire, dans le webdocumentaire « des racines et des ailes ». Présen...
Dix ans pour le Régime québécois d’assurance parentale Le Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) accueillait ses premiers prestataires le 1er janvier 2006. C’était sous le gouvernement libéral de Je...

À propos de Mariève Paradis

Éditrice et cofondatrice, Mariève est journaliste indépendante depuis 2005. Elle travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012.