22
Avr
La césarienne pour augmenter les revenus des médecins?
La césarienne pour augmenter les revenus des médecins?

Des études aux États-Unis démontrent que des médecins sont attirés davantage vers les interventions obstétricales, dont la césarienne, pour des raisons pécuniaires. Est-ce possible au Québec?

En obstétrique, une intervention en entraîne souvent une autre et c’est pourquoi on parle de « cascade d’interventions » : la rupture des membranes, l’induction ou même la péridurale sont toutes des interventions qui sont susceptibles d’en entraîner d’autres, y compris le recours à la césarienne. Or, tous ces actes sont rémunérés à la pièce au Québec. Se peut-il que le mode de rémunération encourage le recours à la césarienne?

- Annonce -

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Également sur Planète F
Au profit de la qualité On apprenait dans La Presse que le gouvernement souhaite couper 120 millions au budget des garderies subventionnées et des CPE l’an prochain. Les acte...
L’inquiétude, le labeur des mères? Elles sont nombreuses à garder les cartes d’assurance-maladie dans leur porte-monnaie, à gérer l'agenda familial et se charger de la planification des...
Vivre en ville et en famille Pas toujours facile pour les familles de vivre la vie métropolitaine. Plusieurs font pourtant de plus en plus le choix de s’installer et de faire son ...
Les mères peuvent-elles tout avoir ? Elle est l’une des féministes québécoises qui ont le plus réfléchi au sujet de la conciliation travail-famille. Elle publiera d’ailleurs un essai sur ...
Les responsabilités de l’école en matière d’éducation égalitaire Quarante ans sont passés depuis la publication d’une analyse sur la représentation des stéréotypes masculins et féminins dans les manuels scolaires au...
Bouger au service de garde Une pause pour bouger après l’école, ça peut faire toute la différence. « Mon service de garde physiquement actif » donne des outils aux éducatrices ...

À propos de Mariève Paradis

Éditrice et cofondatrice, Mariève est journaliste indépendante depuis 2005. Elle travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012.