23
Avr
Vers une reconnaissance internationale des violences obstétricales
Vers une reconnaissance internationale des violences obstétricales

Il n’y a pas qu’au Québec qu’on commence à remettre en question certaines pratiques du milieu obstétrical. Des dizaines d’associations à travers le monde militent pour une humanisation des accouchements, et le concept de violences lors de l’accouchement se retrouve même jusque dans les textes de lois de certains pays.

Les violences obstétricales sont officiellement entrées dans la législature vénézuélienne en 2007. Dans un éditorial paru dans l’International Journal of Gynecology & Obstetrics d’octobre 2010, l’obstétricien vénézuélien Gregorio Rogelio Pérez y définissait ces violences comme « l’appropriation du corps et des fonctions reproductives de la femme par le personnel médical, et qui se traduit par des traitements déshumanisés, la surutilisation de médicaments et la transformation d’un acte naturel en pathologie (…) » Le texte du Dr Rogelio Pérez se concluait ainsi : « La communauté obstétricale du Venezuela souhaite envoyer un message à l’attention de ses collègues à travers le monde afin de les sensibiliser à une future législation quant aux violences obstétricales. »

- Annonce -

Suivant l’exemple de son voisin sud-américain, l’Argentine a également inclus la notion de violences obstétricales en 2009, dans sa Loi sur la protection des femmes. Le pays avait déjà adopté une Loi sur l’humanisation des naissances, en 2004.

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Également sur Planète F
Le difficile parcours des parents d’enfants à besoins particuliers Être parents d’enfants à besoins particuliers est une vocation en soi. Il faut vouloir pour passer à travers tout le processus du diagnostic et ensuit...
Soutenir la famille en santé mentale Les parents et amis d’une personne atteinte de maladie mentale sont bien souvent relégués au deuxième plan, ou même carrément oubliés par le système l...
Parents du monde – Côte d’Ivoire Cette chronique est une incursion dans le quotidien de parents d’un peu partout sur la planète. Comment se vivent la naissance, l’allaitement et la di...
Crèmes solaires : les bénéfices plus grands que les risques Le soleil est de sortie. La plage et les parcs vous tendent les bras, tandis que la crème solaire vous fait de l’œil. Quoi, vous êtes inquiets de sa t...
La grande journée des petits entrepreneurs : du plaisir en perspective L’entrepreneuriat n’est plus seulement une affaire d’adultes. En magasin ou sur Internet, vous pourriez désormais tomber sur Double Identité ou sur C’...
Des poux plein la tête! «PÉDICULOSE. Nom féminin. Contamination par des poux.» Les poux sont le cauchemar d’un grand nombre de familles. Les enfants d’âge scolaire sont parti...

À propos de Sarah Poulin-Chartrand

Cofondatrice de Planète F, Sarah s’intéresse de près aux sujets qui touchent la famille, la condition des femmes et les minorités sexuelles. Elle a également un intérêt marqué pour la santé, les sciences et l’éducation.