04
Déc
Banque de lait maternel : Prématurés seulement?
Banque de lait maternel : Prématurés seulement?

Donneuses potentielles limitées Dès la mise en place de la banque de lait, plusieurs organisations ont dénoncé les restrictions pour les donneuses : donner naissance dans un des huit hôpitaux partenaires et se qualifier pour le don de sang de cordon. Selon l’Association de santé publique du Québec et l’Ordre des sages-femmes du Québec, Héma-Québec se prive de nombreuses donneuses potentielles. C’est aussi l’opinion de Marie-Caroline Bergouignan, consultante en lactation IBCLC. « Beaucoup de mères sont frustrées de ne pas…

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Retour

- partenaire -

Également sur Planète F
Manger en famille, pour le meilleur et pour le plaisir L’idée du souper en famille, réunissant toute la maisonnée à table autour d’un repas chaud, inspire encore et toujours. Dans l’imaginaire collectif qu...
L’éducation sexuelle à l’ère d’internet Cette chronique a été préparée pour Les Éclaireurs, émission de consommation et de santé à la Première Chaîne de Radio-Canada. L’éducation sexuelle, ...
Jouets genrés : pire qu’avant? À la veille de Noël et de l'achat de nombreux cadeaux pour les enfants, plusieurs articles, analyses et commentaires se retrouvent sur le web concerna...
Services aux familles : encore des difficultés pour les plus modestes Haltes-garderies, comptoirs familiaux, banques alimentaires, activités sportives pour jeunes enfants… Les services proposés aux parents d’enfants de 0...
Football et commotions cérébrales LAISSER JOUER, LA CONSCIENCE TRANQUILLE? Des millions de salons vont vibrer, d’ici quelques jours, au rythme des chocs et des rebondissements du Supe...
Dix raisons de jouer ou non aux jeux vidéo À force de voir votre enfant s’enfermer avec sa console de jeu, vous risquez de vous demander si c’est vraiment une bonne idée de le laisser jouer ain...

À propos de Mariève Paradis

Éditrice et cofondatrice, Mariève est journaliste indépendante depuis 2005. Elle travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012.