04
Déc
Banque de lait maternel : Prématurés seulement?
Banque de lait maternel : Prématurés seulement?

Donneuses potentielles limitées Dès la mise en place de la banque de lait, plusieurs organisations ont dénoncé les restrictions pour les donneuses : donner naissance dans un des huit hôpitaux partenaires et se qualifier pour le don de sang de cordon. Selon l’Association de santé publique du Québec et l’Ordre des sages-femmes du Québec, Héma-Québec se prive de nombreuses donneuses potentielles. C’est aussi l’opinion de Marie-Caroline Bergouignan, consultante en lactation IBCLC. « Beaucoup de mères sont frustrées de ne pas…

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Retour

- partenaire -

Également sur Planète F
Famille compte triple : La solitude du nombre Pour lire la chronique précédente de Famille compte triple: La rencontre avec l'Autre   On me demande souvent ce qui est le plus difficile avec...
Un blitz innovant pour repenser l’école Repenser l'école, une idée folle ? Pas pour les organisateurs de l'événement éponyme qui a rassemblé près de 200 personnes à Montréal du 31 mars au 2 ...
Palmarès de livres: Premières lectures en solo Justine, Chevalière 7 ans et plus Les histoires publiées dans la collection Petit Poucet, on adore littéralement, et Justine, Chevalière tombe à p...
Questions d’ados On s’inquiète de leur consommation de pornographie et on leur parle de maladies transmises sexuellement. Mais dans l’intimité, lorsqu'ils sont en conf...
Discours de santé contradictoire dans la vaccination?   Des professionnels de la santé vont à l’encontre du discours de santé publique pour conseiller les parents sur la vaccination. Des sages-femme...
L’histoire controversée de l’éducation sexuelle Aux États-Unis, l'éducation sexuelle est apparue comme un enjeu social au début du XXe siècle. Le but : stopper les « maladies vénériennes ». C'est c...

À propos de Mariève Paradis

Éditrice et cofondatrice, Mariève est journaliste indépendante depuis 2005. Elle travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012.