04
Déc
Banque de lait maternel : Prématurés seulement?
Banque de lait maternel : Prématurés seulement?

Donneuses potentielles limitées Dès la mise en place de la banque de lait, plusieurs organisations ont dénoncé les restrictions pour les donneuses : donner naissance dans un des huit hôpitaux partenaires et se qualifier pour le don de sang de cordon. Selon l’Association de santé publique du Québec et l’Ordre des sages-femmes du Québec, Héma-Québec se prive de nombreuses donneuses potentielles. C’est aussi l’opinion de Marie-Caroline Bergouignan, consultante en lactation IBCLC. « Beaucoup de mères sont frustrées de ne pas…

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Retour

- partenaire -

Également sur Planète F
Mon ado est accro aux jeux vidéo Dans l'univers des jeux vidéo, la ligne est mince entre la passion et la dépendance. De plus en plus de joueurs en font une carrière, mais d'autres to...
Même plus la force de jouer L'Observatoire des tout-petits a publié un rapport sur la violence envers les 0-5 ans. L'occasion de se demander quelles sont les solutions mises en p...
Mieux manger pour l’égalité des chances La cantine scolaire est en France une véritable institution. Née au milieu du XIXème siècle en même temps que les premières écoles maternelles. A l'é...
Désolé pour Bruxelles Le 22 mars 2016, Bruxelles a été frappé de plein fouet par le terrorisme. Deux explosions à l'aéroport, dans le hall d'entrée. Une explosion dans le m...
Prévenir la consommation de cannabis chez les adolescents Prévenir, retarder ou réduire la consommation de cannabis chez les adolescents est maintenant possible grâce à un programme d’interventions ciblées dé...
Porter un regard nouveau sur les enfants de la guerre Travailleuse autonome, mariée et mère de deux adolescents, Nathalie Kevorkian s’investit avec fougue dans ses projets personnels et professionnels. To...

À propos de Mariève Paradis

Éditrice et cofondatrice, Mariève est journaliste indépendante depuis 2005. Elle travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012.