25
Nov
La grande séduction du lait en poudre 
La grande séduction du lait en poudre 

Don d’échantillons, conseils nutritionnels déguisés, concours et bons de réduction : les fabricants de lait en poudre cherchent à fidéliser les futures mères dès les premiers mois de grossesse. Une pratique jugée très discutable par certains professionnels de la santé, puisqu’elle entrave l’allaitement.

Un tapis à langer, un biberon, des bons de réduction et un échantillon de lait en poudre : le sac à dos Nestlé est bien garni, en plus d’être pratique. Pour le recevoir, rien de plus simple. En quelques clics, les futures mères peuvent s’inscrire en ligne au Programme Nestlé, en choisissant le type d’échantillon qu’elles souhaitent obtenir (préparation classique ou au soya). Un cadeau que Marie-Noëlle Marineau, mère de deux jeunes enfants et blogueuse, a bien apprécié. « J’ai eu connaissance du sac Nestlé par un forum pour futures mamans assez populaire. Je voulais le sac pour les choses autres que la préparation pour nourrisson qu’il contenait. Par la suite, j’ai fait mes propres recherches pour trouver des échantillons, coupons et cadeaux pour future maman », explique-t-elle.

Et les offres ne manquent pas. Similac et Enfamil, principaux concurrents de Nestlé sur le marché québécois des laits en poudre, proposent le même type de programme, promettant jusqu’à 160 $ d’économies en bons de réduction, échantillons, et autres offres spéciales. Empoisonnés, ces « cadeaux » ? « Je ne suis pas dupe, écrit Marie-Noëlle Marineau sur son blogue. Si les compagnies donnent des échantillons, c’est dans le but de vendre leurs produits. Cependant, c’est moi qui ai le dernier mot en décidant d’acheter ou non le produit par la suite. Si je l’ai aimé, où est le problème ? »

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Lire la suite …

Également sur Planète F
Renoncer au petit dernier? Le deuil d’être parents à nouveau Les congés de maternité et de paternité sont terminés. Enfin, bébé fait ses nuits, il est sevré et bientôt il sera propre. Le plus vieux entre à la ma...
Des photos pour apaiser le deuil périnatal Depuis un an, la Fondation Portraits d'Étincelles propose un service de photographie pour les parents endeuillés de leur bébé décédé en cours de gross...
Sommet de la famille : qu’en pensent les parents? Le premier Sommet de la famille s’est clôturé par un panel de parents, où ces derniers ont pu offrir un retour constructif sur leurs expériences et le...
D’où vient la Fête des Mères? « Rien ne vaut une douce maman », disait Tolstoï. Cette image romantique de la mère et de la relation avec son enfant est célébrée partout cette semai...
Planète F en nomination aux 41e Prix du magazine canadien Un an seulement après s'être lancé dans le format imprimé, Planète F récolte une première nomination aux 41e Prix du magazine canadien. Avec ses deu...
Quand la publicité s’invite dans le sac à dos des enfants Les enfants sont exposés à la publicité dans les médias, les transports en commun, dans la rue et aussi… à l’école. Livres, offre alimentaire, activit...

À propos de Marine Corniou

Marine Corniou est journaliste scientifique depuis une dizaine d’années. Biologiste de formation, elle a débuté en tant que rédactrice médicale pour informer les familles touchées par les maladies rares. Elle a ensuite travaillé pour la presse grand public et médicale, en France et au Québec. Elle est journaliste pour le magazine Québec Science depuis 2011, où elle aborde aussi bien des sujets d’astronomie que d’environnement ou de génétique…