13
Juin
L’insémination maison : démédicaliser la procréation assistée
L’insémination maison : démédicaliser la procréation assistée

Courante depuis des décennies dans les communautés LGBTQ, l’insémination maison, dite artisanale, demeure relativement taboue dans la communauté médicale. Elle reste aussi marginale chez les couples hétérosexuels infertiles qui lui préfèrent généralement la procréation médicalement assistée.

Avant le début des années 2000, les couples de femmes et les célibataires se voyaient encore refuser l’accès aux cliniques de fertilité et n’étaient pas autorisés à adopter au Québec, se souvient Mona Greenbaum, directrice de la Coalition des familles LGBT. Elle-même lesbienne et mère de deux enfants, elle explique avoir eu recours au sperme d’un donneur inconnu, commandé à une banque de sperme californienne.

« Ils ont livré ça chez nous au Québec par Fedex », raconte-t-elle en riant. « On a fait des inséminations maison, et puis ça a marché. »

Une pratique « normale »?

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Également sur Planète F
Palmarès de livres: Premières lectures en solo Justine, Chevalière 7 ans et plus Les histoires publiées dans la collection Petit Poucet, on adore littéralement, et Justine, Chevalière tombe à p...
Palmarès des livres: Pour réfléchir, renverser, transformer La boîte rouge 7 ans et plus Une histoire de rêve, de traditions, de confiance, de poésie, un peu irréaliste et à moitié fantastique, lourde de sens...
Performer sa parentalité Aller chercher son enfant à la fin des classes, l’accompagner lors de sorties éducatives, l’aider dans ses devoirs, faire partie des comités d’école e...
Colloque inversé: Où sont les services pour les adolescents ? 5 femmes. 5 hommes. Leur point en commun : avoir au moins un enfant âgé entre 12 et 17 ans. Sélectionnés par la firme Léger, ils ont été réunis par le...
L’éducation sexuelle à l’ère de la réforme En 2003, le cours de formation personnelle et sociale (F.P.S) était aboli pour faire davantage de place aux cours de base comme le français et les mat...
Au nom de la loi, de l’éthique et de la science Des pratiques obstétricales courantes dans les hôpitaux du Québec contreviennent aux guides de pratique des associations professionnelles, aux preuves...