12
Avr
La (ré)conciliation environnement-famille
La (ré)conciliation environnement-famille

Qui ne souhaite pas mener une vie respectueuse de l’environnement, et élever ses enfants avec de profondes valeurs écologiques?

Plus que jamais, les familles québécoises sont conscientes de l’importance de réduire leur empreinte environnementale. Mais cette conscience est souvent accompagnée d’une pression sociale. Et d’un sentiment de culpabilité dont il est difficile de se défaire…

Or, une récente étude menée par l’Université de Californie à San Diego et publiée dans la revue scientifique Climate Change démontre que le sentiment de culpabilité des citoyens ne les rend pas plus enclins à changer leur comportement.

En gros, plusieurs se retrouvent devant une situation de dissonance cognitive. Ils réalisent que leurs valeurs et leurs actions ne concordent pas. Cela génère une impasse qui perpétue le statu quo. Utile ou pas, la culpabilité verte existe bel et bien. Particulièrement chez les femmes et les jeunes, selon l’organisation Appel à Recycler.

Faire face à ses contradictions

Au cours de la dernière décennie, on a observé une hausse de l’adoption de comportements pro-environnementaux par les ménages canadiens. Fait intéressant: on constate néanmoins que la consommation énergétique résidentielle est en croissance pour la même période. C’est le constat qu’a fait le chargé de projet de Statistiques Canada Serge Legault, dans le cadre d’une étude menée en 2012. « Les ménages rapportant un meilleur comportement à l’égard de l’environnement ne sont pas nécessairement ceux qui consomment le moins d’énergie », confirme-t-il.

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Également sur Planète F
Le déjeuner en famille Des céréales, une soupe, un manakish… Le premier repas de la journée varie d’une famille à l’autre, en fonction des origines, de la culture et des hab...
Poursuivre ses parents pour des photos sur Facebook Nombreux sont ceux qui publient des clichés de leurs bambins sur les réseaux sociaux. Au risque que cela se retourne contre eux. En Autriche, une jeun...
Marcher à l’école, un facteur de lien social La distance, le sentiment d’insécurité, le manque de temps… Toutes de bonnes raisons pour ne pas laisser les enfants marcher à l’école. Au final, la v...
L’histoire controversée de l’éducation sexuelle Aux États-Unis, l'éducation sexuelle est apparue comme un enjeu social au début du XXe siècle. Le but : stopper les « maladies vénériennes ». C'est c...
4 choses à savoir sur la méditation à l’école À l’école alternative de Mont-Tremblant que fréquentent les enfants de Janick Léonard, la journée commence par un temps d’arrêt. De la maternelle à la...
Bénévolat obligatoire pour les jeunes Du bénévolat obligatoire pour nos adolescents : une bonne ou une mauvaise idée ? Le sujet a été discuté la fin de semaine dernière, lors de l'assemblé...

À propos de Takwa Souissi

Takwa Souissi est juriste de formation, journaliste de passion et maman de vocation. Elle contribue notamment à la Gazette des femmes, au journal Métro, Le Devoir et Wixx Mag. Tout sujet qui s'approche de près ou de loin à la parentalité la fascine.