05
Mai
La famille sous la loupe des scientifiques
La famille sous la loupe des scientifiques

La famille québécoise se diversifie de plus en plus. Pourtant, chaque nouveau modèle familial est comparé à la famille « traditionnelle ». Le type de famille influence-t-il réellement le développement des enfants ?

Il faut bien se rendre à l’évidence. La famille parfaite est composée de deux parents biologiques de plus de 34 ans, toujours ensemble, avec 2 enfants ou moins. Ce sont les études qui le disent. « Une famille nombreuse est néfaste pour le développement des enfants ». « La structure familiale joue un rôle dans la consommation d’alcool des adolescents ». Il faut « avoir des enfants plus tard pour une famille plus heureuse ». Cela dit, elles disent aussi que les familles les plus heureuses sont les familles nombreuses et homoparentales.

Alors, quand les études se contredisent, est-ce que cela signifie que le modèle familial a vraiment autant d’importance qu’on y accorde? « Il n’existe pas un type de famille particulièrement problématique, explique Hélène Belleau, professeure à l’INRS Urbanisation Culture Société et directrice scientifique du Partenariat de recherche Familles en mouvance. En fait, ce n’est pas le type de famille qui fait la différence. C’est davantage le fait de vivre dans un milieu pauvre, d’avoir un parent qui vit certaines difficultés ou d’être un enfant qui connaît des défis comme un handicap lourd. » Départager la famille du contexte dans lequel elle vit est d’ailleurs ce qui complique la recherche.

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Également sur Planète F
Mère au foyer, le difficile retour au travail Mère au foyer, le plus beau métier du monde? Peut-être… Mais lorsqu’il s’agit de retourner sur le marché du travail, plusieurs se heurtent à bien des ...
Palmarès de livres: Vive l’apprentissage! Bisous, à table ! Mamaaan ! 5 ans et plus Une multitude de réponses à des questions sur l’identité et la famille qui font partie de l’enfance. Un ...
Lettre ouverte: Joyeuse St-Valentin mon CPE! (À M. le premier ministre Philippe Couillard, au ministre de la Famille, Sébastien Proulx et au député de Brome-Missiquoi Pierre Paradis) Chaque fo...
Des jeux vidéo pour améliorer la santé des enfants Cette chronique a été préparée pour Les Éclaireurs, émission de consommation et de santé à la Première Chaîne de Radio-Canada. On parle souvent de l’...
Discours de santé contradictoire dans la vaccination?   Des professionnels de la santé vont à l’encontre du discours de santé publique pour conseiller les parents sur la vaccination. Des sages-femme...
LES monoparentalités Une mère. Seule. Pauvre. Un, deux ou trois enfants. Père complètement absent… C’est souvent une image clichée pour se représenter la monoparentalité. ...

À propos de Kathleen Couillard

Kathleen Couillard est microbiologiste de formation. Elle a toutefois vite constaté que la communication lui procurait beaucoup plus de satisfaction que les pipettes et les éprouvettes. En tant que journaliste scientifique, elle s’intéresse maintenant à tout ce qui touche l’enfance et la famille. Elle collabore entre autres au site web et au magazine Naître et Grandir de même qu’à la revue Perspective infirmière et à l’Agence Science-Presse. Elle est aussi l’auteure du blogue Maman Éprouvette qui s’intéresse à la science de la périnatalité.