05
Mai
Familles pauvres, pauvres familles?
Familles pauvres, pauvres familles?

Dans les médias et chez les sociologues, pauvreté rime rarement avec enfance épanouie… Est-il possible de grandir heureux dans une famille sans moyens ?

En cette fin d’hiver, il fait froid et pluvieux, mais il suffit de pousser la porte du Garage à musique pour que tout s’illumine. Dans des locaux neufs et colorés, des enfants de tout âge jouent à des jeux de société, plaisantent avec des animateurs ou prennent une collation dans une ambiance joyeuse. Ils sont ici chez eux : à côté du marché Maisonneuve, dans le quartier Hochelaga, à Montréal. Ils viennent plusieurs fois par semaine participer aux cours de musique collectifs, bénéficier d’un suivi en pédiatrie sociale ou d’un accompagnement scolaire.

À voir leurs mines rieuses et détendues, rien ne laisse penser qu’ils vivent des situations difficiles à la maison. Pourtant, le Garage à musique, une initiative de la fondation du Dr Julien, s’adresse avant tout aux enfants issus de familles en difficultés sociales et financières. « Il y a de tristes statistiques dans le quartier, et beaucoup d’enfants n’ont pas accès aux outils nécessaires à un développement sain, qui est un droit humain fondamental », déplore Hélène Sioui Trudel, qui dirige le « Garage ».

- partenaire -

Un portrait des familles pauvres

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Également sur Planète F
École démocratique 101 Alors qu’il existe des centaines d’écoles démocratiques au travers le monde, incluant le Canada, aucune institution du genre n’est présente en sol qué...
Parents du monde – Îles Canaries Cette chronique est une incursion dans le quotidien de parents d’un peu partout sur la planète. Comment se vivent la naissance, l’allaitement et la di...
Placer des familles… en foyer d’accueil Dans un petit village d’Alsace, dans le nord-est de la France, le foyer du Freihof accueille, depuis le début des années 1990, des familles entières. ...
Famille compte triple – J., la benjamine de mes triplés Pour lire la chronique précédente de Famille compte triple: H., le cadet de mes triplés Mes trois enfants sont nés en trois minutes. N’allez pas pens...
Les mères peuvent-elles tout avoir ? Elle est l’une des féministes québécoises qui ont le plus réfléchi au sujet de la conciliation travail-famille. Elle publiera d’ailleurs un essai sur ...
L’endométriose, et si on en parlait ? De nouvelles révélations laissent penser que la mort de Marilyn Monroe n’aurait rien à voir avec un suicide ou un assassinat sous l’ordre du FBI. L’ov...

À propos de Marine Corniou

Marine Corniou est journaliste scientifique depuis une dizaine d’années. Biologiste de formation, elle a débuté en tant que rédactrice médicale pour informer les familles touchées par les maladies rares. Elle a ensuite travaillé pour la presse grand public et médicale, en France et au Québec. Elle est journaliste pour le magazine Québec Science depuis 2011, où elle aborde aussi bien des sujets d’astronomie que d’environnement ou de génétique…