05
Mai
Familles pauvres, pauvres familles?
Familles pauvres, pauvres familles?

Dans les médias et chez les sociologues, pauvreté rime rarement avec enfance épanouie… Est-il possible de grandir heureux dans une famille sans moyens ?

En cette fin d’hiver, il fait froid et pluvieux, mais il suffit de pousser la porte du Garage à musique pour que tout s’illumine. Dans des locaux neufs et colorés, des enfants de tout âge jouent à des jeux de société, plaisantent avec des animateurs ou prennent une collation dans une ambiance joyeuse. Ils sont ici chez eux : à côté du marché Maisonneuve, dans le quartier Hochelaga, à Montréal. Ils viennent plusieurs fois par semaine participer aux cours de musique collectifs, bénéficier d’un suivi en pédiatrie sociale ou d’un accompagnement scolaire.

À voir leurs mines rieuses et détendues, rien ne laisse penser qu’ils vivent des situations difficiles à la maison. Pourtant, le Garage à musique, une initiative de la fondation du Dr Julien, s’adresse avant tout aux enfants issus de familles en difficultés sociales et financières. « Il y a de tristes statistiques dans le quartier, et beaucoup d’enfants n’ont pas accès aux outils nécessaires à un développement sain, qui est un droit humain fondamental », déplore Hélène Sioui Trudel, qui dirige le « Garage ».

- partenaire -

Un portrait des familles pauvres

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Également sur Planète F
La non-parentalité : une idée qui fait des petits Sacrée, la parentalité? Pas pour Magenta Baribeau. Sans enfant et fière de l’être, la documentariste et blogueuse de 37 ans organisait la première édi...
Le guide alimentaire canadien dans la tempête Lors du Canadian Obesity Summit tenu fin avril à Toronto, des scientifiques ont remis en cause la bible alimentaire de Santé Canada. C’est d’ailleurs ...
Bénévolat obligatoire pour les jeunes Du bénévolat obligatoire pour nos adolescents : une bonne ou une mauvaise idée ? Le sujet a été discuté la fin de semaine dernière, lors de l'assemblé...
Parler sexe en Inuktitut Au Nunavut, le taux d’infections transmises sexuellement est 50 fois plus élevé que la moyenne nationale. Il y a cinq fois plus de grossesses pendant ...
Maladie de Lyme au Québec : quelles conséquences sur les familles ? Les cas déclarés de la maladie de Lyme étaient six fois plus nombreux 2016 par rapport à 2011. Et la tendance va augmenter avec les années, indique Fr...
D’amour et de superhéros Parce que nos garçons ont le droit inaliénable de grandir en rêvant de superhéros tout en étant gentils et doux, et que ces qualités soient célébrées ...

À propos de Marine Corniou

Marine Corniou est journaliste scientifique depuis une dizaine d’années. Biologiste de formation, elle a débuté en tant que rédactrice médicale pour informer les familles touchées par les maladies rares. Elle a ensuite travaillé pour la presse grand public et médicale, en France et au Québec. Elle est journaliste pour le magazine Québec Science depuis 2011, où elle aborde aussi bien des sujets d’astronomie que d’environnement ou de génétique…