Santé mentale: Au coeur de la détresse familiale

23
Jan
Édito : Briser le cycle

Édito : Briser le cycle

C’était un mercredi matin. Une journée froide et grise de novembre. Le téléphone sonne à 6 h 30 le matin. Ma sœur appelait pour m’annoncer que ma mère était décédée. La femme qui m’a donné la vie s’était enlevé la sienne. C’était il y a trois ans. Je l’ai dit. Elle serait morte du cancer que ça n’aurait pas été aussi difficile à vous partager. M
23
Jan
Dépression prénatale, la grande oubliée

Dépression prénatale, la grande oubliée

Pour répondre aux attentes sociales ambiantes, les femmes enceintes et les jeunes mères doivent être en forme, radieuses, heureuses… Bref, parfaites. Une pression insidieuse qui ne serait pas étrangère à la dépression prénatale. Trouble encore négligé, il est souvent annonciateur de la dépression postnatale qui touche près d’une femme sur cinq. Ce
23
Jan
Familles sans ressources et à bout de souffle

Familles sans ressources et à bout de souffle

Depuis son adoption, la loi 10, la réforme structurelle du système de santé, a entraîné d’importantes compressions dans les services aux patients, selon la Protectrice du citoyen, Raymonde Saint-Germain. Les grands perdants ? Les citoyens les plus vulnérables. Entre autre, les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale, et leurs fami
23
Jan
Le poids de nos gènes

Le poids de nos gènes

C’est une première mondiale, et l’annonce a été faite en grande pompe l’an passé. Un test génétique disponible dans la région de Québec, pour les enfants à risque de développer une grave maladie mentale. La grande question : ce test sera-t-il réellement aidant pour eux ? Par un examen de la rétine, on testera des enfants de 5 à 17 ans pour voir s’
23
Jan
Papa cherche réseau social

Papa cherche réseau social

Ne se contentant plus d’être simple pourvoyeur, le papa 2.0 souhaite s’investir dans l’éducation et le développement de ses enfants. Or, avec cet engagement, vient un besoin d’échange et de partage. Et si le manque de réseau était un enjeu pour la santé mentale des pères?  Manuel Prats, coordonnateur du réseau des maisons Oxygène et chargé de proj
23
Jan
L’anxiété parentale, pire qu’avant ?

L’anxiété parentale, pire qu’avant ?

  Les futurs parents semblent surveillés, scrutés dans leur choix et leurs décisions, aujourd’hui plus que jamais. Un peu comme si l’enfant à naître était déjà un être à protéger de son père et sa mère. La naissance du bébé s’accompagne d’une anxiété bien présente. « Plusieurs facteurs avant l’arrivée du premier enfant peuvent être détermin
23
Jan
Immigration : la souffrance des parents déqualifiés

Immigration : la souffrance des parents déqualifiés

Anxiété, troubles du sommeil et dépression... Au Canada, trois immigrants sur 10 déclarent souffrir de problèmes psychologiques deux ans après leur arrivée. Selon une étude de Citoyenneté et Immigration Canada (CIC), dans plus de 50 % des cas, ce stress est lié à leur situation économique et professionnelle. Quatre personnes issues de l’immigrati
23
Jan
Pour que l’histoire finisse bien

Pour que l’histoire finisse bien

Autour de la table, travailleurs sociaux, policiers, agents de probation ou psychologues. Pour un temps, le secret professionnel est levé. Réunis en cellule de crise, ces partenaires se réunissent pour empêcher les meurtres intrafamiliaux, dont le risque est éminent de se produire. Ils travaillent soit pour la maison d’hébergement pour victimes d
23
Jan
Où est le soutien pour les parents ?

Où est le soutien pour les parents ?

Les ressources pour aider les spécifiquement les parents avec un diagnostique de maladie mentale sont limitées. Difficile de s’y retrouver entre les organismes communautaires, le réseau de la santé et les lignes d’écoute. Vers qui les familles se tournent-elles au quotidien? Élever un enfant en étant un parent avec un diagnostic de maladie mental
23
Jan
Soutenir la famille en santé mentale

Soutenir la famille en santé mentale

Les parents et amis d’une personne atteinte de maladie mentale sont bien souvent relégués au deuxième plan, ou même carrément oubliés par le système lors du processus d'aide. Cette situation est difficile, surtout dans les cas où la famille a dû forcer l’hospitalisation au départ. Au Québec, le patient peut choisir de mettre sa famille à l’écart l