25
Nov
Le CPE Tortue Têtue: un CPE pas comme les autres…
Le CPE Tortue Têtue: un CPE pas comme les autres…

Dès qu’on entre au CPE Tortue Têtue, on sent qu’il n’est pas comme les autres. On y est accueilli dans une lumineuse aire ouverte… Visite du petit dernier des centres de la petite enfance de l’Université du Québec à Montréal.

Il y a déjà trois CPE dans l’université. Un quatrième a ouvert ses portes cet automne. Prioritairement réservé aux parents-étudiants de l’UQAM, il cache aussi une philosophie particulière. La philosophie Reggio Emilia est reconnue pour son approche novatrice en éducation, particulièrement en petite enfance. Issue de l’Italie, elle est pensée pour mettre l’enfant au cœur de son apprentissage. Il y a très peu d’activités dirigées. Les enfants sont libres de décider de ce qu’ils ont envie de faire, de créer, d’explorer. Les éducatrices sont présentes pour accompagner l’enfant. Dans cette philosophie, l’enfant est aussi considéré comme un être pensant, capable de faire des choix selon ses intérêts.

Reggio Emilia, c’est une région de 165 000 habitants près de Bologne, en Italie. On y retrouve 34 établissements de la petite enfance, dont 21 écoles maternelles sous cette philosophie qui tarde à s’installer en Amérique du Nord. Au Québec, quelques garderies et CPE s’en inspirent, mais ces initiatives restent encore marginales.

- Annonce -

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Également sur Planète F
Écriture cursive : caractères sacrés ? La Finlande a tiré un trait sur l’enseignement de l’écriture en lettres attachées. Le Québec devrait-il l’imiter ? L’annonce a fait couler beaucoup d...
Famille compte triple: L’interminable congé de maternité Pour lire la chronique précédente de Famille compte triple: La solitude du nombre « Ah, mais vous devez avoir de l’aide? » Combien de fois me suis-je...
Histoires… sans enfants Il n’y a pas que les enfants qui font une famille. C’est pourquoi PlanèteF a donné la parole aux non-parents afin de discuter de leur réalité famili...
Réfléchir pendant le congé de maternité Trois mères montréalaises ont démarré Le Mat Bar, une série d’évènements de réseautage et de conférences pour garder les cellules intellectuelles acti...
La Commission indépendante sur la petite enfance déposera un bilan Rejoindre les enfants vulnérables et s'assurer de la qualité des services de garde. Voilà le sens que prendront les recommandations de la Commission. ...
8 idées pour contrer le décrochage scolaire Le décrochage scolaire est aujourd’hui en baisse au Québec. Plusieurs idées sont testées par les enseignants, les associations et par le gouvernement ...

À propos de Mariève Paradis

Éditrice et cofondatrice, Mariève est journaliste indépendante depuis 2005. Elle travaille sur plusieurs plateformes (web, magazines, hebdomadaires, radio et télévision). Elle cumule deux prix en journalisme, la Bourse Fernand-Seguin en vulgarisation scientifique et la Bourse en journalisme des Instituts de recherche en santé du Canada qui lui a permis de faire des reportages au Nunavik et au Groenland en 2012.