06
Sep
Inclusion scolaire : Mauvaise note pour plusieurs écoles québécoises
Inclusion scolaire : Mauvaise note pour plusieurs écoles québécoises

Au Québec, tous les enfants ont droit à l’instruction publique gratuite. Les enfants handicapés, TSA, dyslexique, en déficit d’attention et en troubles d’apprentissage ne font pas exception. Mais plusieurs écoles récoltent un bien mauvais score quand vient le temps d’intégrer ces élèves dans le parcours scolaire.

En septembre 2014, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) a même lancé une enquête à cause du grand nombre de plaintes à ce sujet. L’enquête est en cours et porte précisément sur la discrimination systémique à l’endroit des élèves en situation de handicap dans le système scolaire.

Planète F a discuté avec Daniel Ducharme, sociologue du service de la recherche de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ). Il se penche, depuis une dizaine années, sur le sujet de l’inclusion scolaire des enfants handicapés dans le système scolaire.

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Également sur Planète F
L’intelligence artificielle pour informer les parents S’informer, ça prend du temps, surtout pour la santé. Surtout dans un domaine encore mal connu, qui touche parfois ses proches. Et les portes ne sont ...
Conciliation… au masculin La nouvelle génération de pères souhaite s’investir auprès des enfants. Pourtant, ce voeu est difficilement réalisable dans les milieux de travail tra...
Allaitement: question émotive J'ai écrit cette chronique avec beaucoup d'émotions. L'allaitement a toujours été un sujet très sensible pour moi. Et par respect pour toutes ces femm...
L’école française en état d’urgence Le 13 novembre 2015, la France a été victime de la vague d'attentats la plus meurtrière depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Plongées dans l'...
Mon papa est féministe Le modèle du papa simple pourvoyeur est-il en voie d’extinction? Au Québec, les trois quarts des pères prennent un congé parental. Et bien qu’on note ...
Et si tout se jouait avant 3 ans ? On sait que les conditions de grossesse peuvent avoir une influence sur la santé de l’enfant à naitre, sur son poids, son développement… Mais les scie...