27
Juin
Grossesse nerveuse : quand le corps nous ment
Grossesse nerveuse : quand le corps nous ment

Nausées, ventre qui grossit, coups de pieds de bébé… Ces symptômes sont parfois ressentis par des femmes qui ne sont pas enceintes.

Divers facteurs peuvent atteindre leur équilibre psychologique et influer sur leur corps. Au point que celui-ci se transforme, comme pour une grossesse.

GR_04

Marie Tudor, reine d’Angleterre et d’Irlande au XVIe siècle, n’a jamais eu d’enfant. Pourtant, elle a cru être enceinte deux fois. En juillet 1555, celle que l’on surnomme « Bloody Marie », voit ses symptômes de grossesse disparaître. Son ventre, alors arrondit, redevient plat et ses nausées matinales s’arrêtent. La reine a vécu sa première grossesse nerveuse. Peu avant sa mort en 1558, elle croit à nouveau être enceinte, mais est victime d’une autre grossesse fantôme.

GR_03

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Également sur Planète F
Grossesse, antidépresseurs et autisme : évaluer le risque En décembre dernier, la nouvelle a fait le tour du monde. « La prise d’antidépresseurs pendant la grossesse augmente de 87 % le risque d’autisme ». Il...
Montrer les enfants sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, blogue personnel. Tant de plateformes que les parents utilisent maintenant pour exposer leur vie... et celle d...
Oublier son enfant dans la voiture On voit ces faits divers à la télévision, dans les journaux. Comment un parent peut oublier son enfant dans la voiture en période de canicule ? C'est...
Parents du monde : Estelí au Nicaragua Cette chronique est une incursion dans le quotidien de parents d’un peu partout sur la planète. Comment se vivent la naissance, l’allaitement et la di...
Famille compte triple – Fin du vortex Pour lire la chronique précédente de Famille compte triple: Un voyage forcé Fin de la première journée dans le nouvel hôpital. On sort dehors par la ...
Apprendre à se parler Depuis 2013 sur la réserve de Nutashkuan, 10 familles innues ont appris à mieux se parler. C’est à croire que le programme « S’écouter les uns les aut...

À propos de Elodie Potente

Elodie termine sa maîtrise en journalisme et médias numériques à Metz, en France. Elle a traversé l'océan Atlantique pour faire son stage à Planète F. Elle a envie de parler de sujets qui comptent, tout en utilisant ses compétences web. Et elle trouvait que Planète F était parfait pour ça!