04
Avr
Apprendre à se parler
Apprendre à se parler

Depuis 2013 sur la réserve de Nutashkuan, 10 familles innues ont appris à mieux se parler. C’est à croire que le programme « S’écouter les uns les autres » parents-enfants, développé et adapté par McGill, le CSSS Tshukuminu Kanani et la communauté autochtone, a su délier les langues.

En 2013, un appel à projet atterrit sur le bureau de Chanelle Laberge, responsable des services de première ligne au CSSS Tshukuminu Kanani. Situé à deux kilomètres de Natashquan et à une cinquantaine de kilomètres de la fin de la 138 sur la Côte-Nord, le dispensaire de Nutashkuan est réputé pour son dynamisme. La proposition de partenariat n’est donc pas tombée dans l’oreille d’une sourde.

En bref, les familles devaient assister à une quinzaine d’ateliers pédagogiques de deux heures étalés sur quelques semaines. L’originalité de l’approche ? Les parents et leurs enfants participaient ensemble aux activités interactives.

- partenaire -

À la lecture du manuel détaillé du programme, Chanelle Laberge embarque et, avec elle, les services de première ligne du CSSS. Ils sont disposés à mettre des fonds additionnels à ceux proposés par McGill, partenaires du projet. « C’est un programme qui a donné des résultats. Ça valait le coup d’y mettre un peu plus de sous », estime-t-elle.

Le programme subventionné par l’Agence de la santé publique du Canada à partir de 2011 a été introduit au Canada après avoir fait ses preuves aux États-Unis. « Il a parcouru tout un chemin avant de se retrouver entre nos mains », souligne Chanelle Laberge. C’est pourquoi elle et son équipe des services sociaux ont dû adapter les ateliers à la réalité de la communauté de Nutashkuan.

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Également sur Planète F
Immigrants de deuxième génération « Un Québécois noir, maintenant ça existe », plaisante Jérôme Pruneau, ethnologue et directeur de l’organisme Diversité artistique Montréal (DAM). L...
Casque d’écoute pour enfants : des allégations marketing pas toujours fondé... Les casques d’écoute sont devenus des incontournables pour les jeunes, mais il faut bien avouer qu’on les aime aussi ! Combien de fois j'ai béni leur...
Pour que l’histoire finisse bien Autour de la table, travailleurs sociaux, policiers, agents de probation ou psychologues. Pour un temps, le secret professionnel est levé. Réunis en c...
Lettre ouverte: Un débat s’impose sur les droits en santé mentale Cette lettre est signée par Hélène Fradet, directrice générale de la Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPA...
Habiller la famille à petit prix À Montréal et ailleurs au Québec, les friperies sont de bonnes options où dénicher des vêtements à petits prix pour la famille.  Les petits grandisse...
Le guide alimentaire canadien dans la tempête Lors du Canadian Obesity Summit tenu fin avril à Toronto, des scientifiques ont remis en cause la bible alimentaire de Santé Canada. C’est d’ailleurs ...