03
Oct
Les garderies en plein air font des petits québécois
Les garderies en plein air font des petits québécois

Mouvement bien implanté en Allemagne et en Scandinavie, les garderies en nature (waldkindergarten) séduisent le Québec, terre fertile au concept. Incursion dans un monde où l’apprentissage se fait au grand air, à une époque où la conception de « jouer dehors » a bien changé.

Vêtus d’imperméables une pièce, les « zaventuriers » (âgés de 4 ans) ont les yeux écarquillés devant le spectacle d’un mille-pattes farfouillant la main de Caroline Arsenault, fondatrice de L’école Buissonnière, garderie « dans la forêt ». L’une s’émerveille de la magnificence environnante à travers une loupe. Assis dans un hamac, un autre assemble deux branches à l’aide de fils multicolores. Leur imagination les situe au bout du monde. Ils sont pourtant dans un parc boisé de Terrebonne, à un jet de pierre d’où leurs parents les ont déposés ce matin.

Actrice du milieu éducatif depuis vingt ans, Caroline Arsenault observait de visu que les enfants qu’elle côtoyait quotidiennement agissaient fort différemment que ceux avec qui elle travaillait en début de carrière. Son constat : les troubles de comportement, les déficits d’attention et l’hyperactivité semblaient davantage fréquents de cohorte en cohorte. Curieuse de nature, l’éducatrice s’est renseignée. Ses lectures l’ont amenée vers divers écrits identifiant le manque d’activité physique et de jeu libre, ainsi que la surprotection des enfants d’aujourd’hui comme possible cause de ce qu’elle observait sur le terrain. Puis, la passionnée est tombée sur la pédagogie de la petite enfance en lien avec le plein air. La boîte de Pandore était ouverte : les waldkindergarten, le mouvement Forest School, l’approche pédagogique Reggio Emilia… Il n’en fallait pas plus pour qu’elle tente l’expérience par elle-même.

À lire aussi : Le CPE Tortue Têtue : un CPE pas comme les autres...

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Également sur Planète F
Monter sur le podium : à quel prix? Pour figurer parmi les meilleurs, le talent et l’entraînement ne suffisent pas. Il faut aussi de l’argent et la facture est parfois très salée! Membr...
L’éducation vue par… une enseignante issue de l’école à la maison Mariane Lauzon-Morin a un parcours scolaire atypique. Elle a tour à tour appris en classe et expérimenté l’école à la maison, passant d’une formule à ...
Mon ado est accro aux jeux vidéo Dans l'univers des jeux vidéo, la ligne est mince entre la passion et la dépendance. De plus en plus de joueurs en font une carrière, mais d'autres to...
Offensive contre le marketing des laits pour nourrissons Trop souvent, les pratiques du personnel soignant à l’hôpital nuisent à l’initiation de l’allaitement. Parmi ces freins, plusieurs spécialistes déplor...
Quand la loi donne des droits La loi québécoise sur les services de santé et les services sociaux est claire, les usagers des soins de santé ont des droits. Encore faut-il les conn...
Des photos pour apaiser le deuil périnatal Depuis un an, la Fondation Portraits d'Étincelles propose un service de photographie pour les parents endeuillés de leur bébé décédé en cours de gross...