07
Juin
Photo : AdobeStock
Pères, pourvoyeurs et… heureux?
Pères, pourvoyeurs et… heureux?

Si un grand nombre de mères portent encore sur leurs épaules le bon fonctionnement de la maisonnée, beaucoup de pères demeurent confinés à leur rôle de pourvoyeur. Les pères ressentent-ils une pression sociale de subvenir aux besoins financiers de leur famille?

C’est à 27 ans que Christian Gagnon est devenu papa. Lors de la naissance de sa fille, lui et sa conjointe, Martine, ont convenu que ce serait elle qui resterait à la maison pour les premiers mois de vie du nouveau poupon.

Mais 7 mois plus tard, rebelote, Martine est à nouveau enceinte et ils ont décidé qu’elle attendrait un peu plus avant de regagner son emploi dans une épicerie. Le salaire de monsieur serait suffisant pour subvenir aux besoins de la famille pendant quelque temps.

Aujourd’hui, Christian a 49 ans. Ses deux enfants sont désormais adultes. Il est demeuré père pourvoyeur durant toutes ces années. Un père pourvoyeur heureux et assumé. « Je suis peut-être un peu vieux jeu, mais j’ai toujours trouvé que ça offrait une meilleure éducation lorsqu’un des parents reste à la maison. Martine est une très bonne mère, la meilleure que je connaisse. »

Il n’est pas le seul à remplir ce rôle. Au pays, environ 20 % des familles avec au moins un enfant ne dépendent que du salaire du père. Un portrait bien différent des statistiques de 1976, où cette situation touchait plus de la moitié des ménages canadiens.

Réservé aux abonnés!

La suite de cet article est réservé aux abonnés. Procurez-vous un abonnement et accédez à tout le contenu du magazine dès maintenant!

Également sur Planète F
Toussaint : défunte fête des morts? En France, les premières vacances après la rentrée des classes portent le nom de « vacances de la Toussaint ». Pourtant, peu d’enfants d’âge scolaire ...
La césarienne pour augmenter les revenus des médecins? Des études aux États-Unis démontrent que des médecins sont attirés davantage vers les interventions obstétricales, dont la césarienne, pour des raison...
Bannir les devoirs à la maison? Depuis la rentrée 2013, les écoliers français profitent d’une période de devoirs supervisés de 45 minutes à l’école. Le Québec devrait-il imiter la Fr...
La désintox des nouveaux-nés Pendant que des femmes se demandent si elles se priveront ou non de sushis, d’œufs coulants ou de fromages au lait cru durant leur grossesse, d’autres...
Vos histoires d’allaitement Depuis le tournant des années 2000, Santé Canada, aligné sur l'OMS, recommande l'allaitement exclusif pendant six mois et souhaite que l'allaitement c...
Comprendre la vaccination en données À la suite de demandes d’accès à l’information, il a été possible de constater l’incidence des vaccins sur les maladies évitables par la vaccination...